accident du travail inaptitude licenciement ?

Publié le 24/01/2011 Vu 4023 fois 0 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

24/01/2011 23:34

J ecris au sujet de mon ami, il travaille depuis 3 ans dans une usine qui dépend de la chimie, seulement, depuis le mois de septembre il a mal au dos, ca lui a pris au travail, du coup, il a eu un at, il a été arreté jusqu au début novembre, il a voulu reprendre contre l avis du medecin car l entreprise l'a fait controler par la médecine patronale et comme le logement etait une residence hoteliere le controle n a pas pu etre fait ( pas d interphone et mon ami n avait pas donné son numéro de tel a l employeur le docteur a appelé chez sa mere). Du coup l entreprise arretait de verser le complément de l'at il a été forcé de reprendre le 3.11 il a travaillé tout novembre sans visite a la medecine du travail , soi disant le chef d equipe a oublié de lui donner le rendez vous, il a finallement vu la medecine du travail en décembre une premiere fois a sa demande qui a stipulé interdiction de port de charges de plus de 15 kilos pendant deux mois.
Au cours du mois de novembre, malgré les douleurs persistantes au dos le poste n'a pas changé, port de tres lourdes charges...
Puis en décembre il a été arreté la premiere semaine a repris une semaine et a eu une visite a la medecine du travail, ou il a précisé que l entreprise voulait le mettre a un poste en deux huit a un poste a cadence rapide et qui lui ferait mal, du coup la medecine a interdit pendant deux mois un poste a cadence rapide, qui lui permette de s asseoir régulierement.
il est retourné en at ( le medecin ne l'a jamais fermé dans la mesure ou il n y a jamais eu d arret des douleurs), il a fait un scanner qui met en evidence une hemi sacralisation, une discopathie, sacralisation partielle de l5 et etroitesse canalaire constitutionnelle de l3 a s1, anomalie transitionnelle lombo sacree avec atrophie discale....
Les séances de kiné ne le soulage en rien au contraire, meme a la maison il a mal, au jour d'aujourd'hui il est toujours prolongé et je crains qu'il ne le soit encore.

Il sait que les postes ne conviendront pas car malgré les preconisations de la medecine du travial l'entreprise veut le faire travailler a la chaine au vissage (poste tres rapide) ils ont contacté la medecine du travail en disant que le poste n etait pas rapide, la medecine du travail veut qu'il essaye quand meme ce poste. Or, pour lui se lever a 3h le matin alors qu a cause des douleurs il arrive pas a s endormir c est un probleme.


Il voudrait se faire licencier pour inaptitude et faire une formation mais au contraire l entreprise

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. Peschaud

Droit du travail

101 avis

Me. KADDOUR

Droit du travail

1 avis

Image Banderole Devenez bénévole sur Légavox

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.