Convention COLLECTIVE SYNTEC et indemnités prévoyance collective Maladie.

Publié le 07/07/2024 Vu 1733 fois 4 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

robot représentant Juribot

Une question juridique ?

Posez votre question juridique gratuitement à notre chatbot juridique sur Juribot.fr

28/06/2024 19:38

bonjour,

je vous explique ma problématique.

En maladie, j'ai bénéficié du maintien de salaire pendant 3 mois (100 % les 2 premiers mois et 80 % le 3ème), bien que l'employeur m'est redevable de 750 euros....

puis, ensuite, après plusieurs relances auprès de mon employeur leur demandant de saisir la prévoyance, la prévoyance collective a pris le relais pour compléter mon salaire à 80 %.

d'après mes informations, Il me semble que le calcul des IJ est basé sur les 12 derniers mois de travail avant l'arrêt maladie.(soit sur la base d'un salaire brut de 2916 euros brut pour ma part), soit 80 %, soit 2332 e brut + deduction des IJSS

cependant, voici les montants perçus :

avril : IJSS 1025 euros brut / ce que m'a versé mon employeur via la prévoyance : 0

mai : IJSS 1025 euros brut /ce que m'a versé mon employeur via la prévoyance : 350 euros

juin : IJSS 1025 euros brut/ce que m'a versé mon employeur via la prévoyance : 578 euros

Vous me concederez que l'on est bien loin des 2332 euros brut...

j'ai la nette impression que mon employeur perçoit des IJ de la prévoyance mais ne me reverse pas ce qu'il devrait réellement me reverser....

Puis je écrire à mon employeur :

- d'une part, lui demander la notice d'information Prévoyance collective

- le détail des sommes versées par l'employeur via Prévoyance

Je n'ai aucun détail sur mon BS, je ne sais pas du tout à quoi cela correspond....

Est il dans l'obligation de me répondre ? sur quel texte juridique je peux m'appuyer ?

D'autant que mon employeur est un coutumier du fait à ne pas respecter le droit du travail.



bien cordialement.

RANGIROA33 Dernière modification : 07/07/2024 - par RANGIROA33

Superviseur

30/06/2024 07:46

Bonjour, bienvenue

Est il dans l'obligation de me répondre ? sur quel texte juridique je peux m'appuyer ?
D'autant que mon employeur est un coutumier du fait à ne pas respecter le droit du travail.

Vous apportez une précision importante qui n'apparaissait pas dans votre sujet précédent, c'est que votre employeur est votre époux et que vous êtes "'en froid".

Si un divorce est en cours, cette affaire nécessiterait l'intervention de votre avocat... ou d'un défenseur spécialisé en droit du travail.

Vous pouvez également contacter l'inspection du travail pour signaler cette situation. L'inspection du travail peut intervenir pour vérifier la conformité des bulletins de salaire et rappeler à votre employeur ses obligations légales.
__________________________
Critiquer l'auteur du sujet ou un membre, alimenter des joutes verbales est intolérable! Nul ne doit fuir à cause de l'attitude de certains. Ecrivons avec un sourire (-_-)

05/07/2024 12:30

bonjour Marck



J'ai contacté l'inspection du travail qui m'a indiqué ne pas être compétent pour vérifier les bulletins de salaire et m'a indiqué que je devais contacter un avocat ou saisir le CPH....

cdlt

Superviseur

05/07/2024 16:31

C'est vrai, autant pour moi, l'inspection du Travail peut vérifier les bulletins de salaire lors d'un contrôle en entreprise, mais les agents l ne sont pas juges du contrat de travail. Ils n'interviennent pas dans les litiges individuels.

Je vous ai écrit aussi...


"Si un divorce est en cours, cette affaire nécessiterait l'intervention de votre avocat... ou d'un défenseur spécialisé en droit du travail."


__________________________
Critiquer l'auteur du sujet ou un membre, alimenter des joutes verbales est intolérable! Nul ne doit fuir à cause de l'attitude de certains. Ecrivons avec un sourire (-_-)

Superviseur

06/07/2024 12:41

Pour Chaber,
L'auteur est intervenue pour régulariser son titre qui ne porte atteinte à rien ni personne, merci de laisser en l'état.
__________________________
Critiquer l'auteur du sujet ou un membre, alimenter des joutes verbales est intolérable! Nul ne doit fuir à cause de l'attitude de certains. Ecrivons avec un sourire (-_-)

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.

Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. HADDAD

Droit du travail

2666 avis

209 € Consulter
Me. BEM

Droit du travail

1434 avis

249 € Consulter