Quitter mon poste pour me rendre chez le medecin

Publié le 20/03/2021 Vu 354 fois 7 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

19/03/2021 08:59

Bonjour, (on dit "Bonjour" quand on arrive sur un fotum),

Je suis AS dans un hôpital. Samedi dernier, j'ai craqué en pleurant et, en forme de colère, un cadre de garde était présent. Me sentant vraiment mal, incapable de tenir mon poste auprès des patients, je lui ai dit que je partais et avait rendez-vous chez mon docteur. Elle ne m'en a pas empêché et m'a demandé de la tenir au courant. Chose faite avec un arrêt de travail. Pourtant il serait dit à mon égard abandon de poste.

Est ce vrai ? Quel risque y a t il pour moi ?

Merci. Dernière modification : 19/03/2021 - par Tisuisse Superviseur

19/03/2021 09:06

Bonjour,

Vous ne précisez pas si vous êtes sous statut de droit public ou de droit privé mais ce qui peut être mal interprêté c'est que vous avez indiqué avoir rendez-vous chez votre médecin et que donc vous le saviez à l'avance alors qu'aussi au sein de l'hôpital, vous auriez pu avoir une consultation...

S'il devait y avoir une suite disciplinaire, vous devriez être convoquée par l'employeur...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

19/03/2021 12:38

Bonjour,

Visiblement il y a eu un "malentendu". Ce cadre de garde a du "oublier" de passer l'info.

A votre place j'irai voir mon supérieur pour lui expliquer ce qui s'est passé avec éventuellement un jutificatif du médecin comme quoi vous étiez chez lui tel jour telle heure. De ce fait votre absence sera justifié et on ne pourra plus vous reprocher un abandon de poste.

19/03/2021 15:51

Pas sûr, si elle ne s'est pas absentée avec un autorisation formelle pendant les heures de travail...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

20/03/2021 08:50

Un salarié a le droit de s'absenter pour des raisons de santé. Voir par exemple


Dès lors qu'il a pour origine un motif de santé (malaise ou nécessité de consulter un médecin), le fait de quitter son poste en raison de son état de santé afin de consulter un médecin ne constitue pas, en soi, une faute de nature à justifier le licenciement (Cass. soc., 3 juill. 2001, no 99-41.738).

20/03/2021 09:01

Bonjour,

Déjà pour l'instant nous ne savons pas si la sanction serait un licenciement donc si ça ne constitue pas en soi une faute de nature à justifier un licenciement d'autres sanctions sont possibles dans la mesure où cela ne constitue pas une discrimination à l'état de santé, en fonction des circonstances précises...

D'autre part, si c'est un statut de droit public la Jurisprudence de la Cour de Cassation ne s'applique pas...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

20/03/2021 12:44

En tout cas je ne connais aucun jugement qui valide une sanction pour un salarié qui a quitté son poste pour aller voir un médecin

20/03/2021 12:57

Vous pensez donc qu'en toutes circonstances, un(e) salarié(e) peut quitter son poste pour aller consulter un médecin en ville sans se soucier si l'organisation de l'entreprise est perturbée et si elle (il) met la sécurité d'autres personnes en cause...

L'Arrêt de la Cour de Cassation est clair donc le fait de quitter son poste ne constitue pas en soi une faute, il faut donc que l'employeur invoque en plus un motif complémentaire...

Par ailleurs, je ne connaitspas tous les Jugement de tous les Conseils de Prud'Hommes à ce propos et pas plus tous les Arrêts de Cour d'Appel...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. Peschaud

Droit du travail

101 avis

Me. KADDOUR

Droit du travail

1 avis

Image Banderole Devenez bénévole sur Légavox

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.