Pressions sous contrainte, fausse declaration...on veux me salir

Publié le Vu 4043 fois 1 Par amilcard
29/03/2009 14:19

Bonjour, je vous relate un certain nombre d'evenements extremememt difficile que je vis actuellement

- lundi 9 mars dernier, suite a un conseil d'administration, pression du president de son propre chef, pour exiger un départ de ma part sans avoir partager cela avec l'association

le lendemain, j'envoi à l'ensemble des membres du ca, un courrier relatant les faits, m'indignant de ce type de méthode, lui demandant de me notifier les griefs a mon encontre,

je fais un depot de main courante evidemment

un arret maladie m'est notifié du 10 au 25 mars,


- le 16 mars, le pdt porte a mon encontre des accusations de harcelement sexuel et cela devant des partenaires institutionnels. E fait de harcelement sexuel, ce sont des textos aupres de 5 personnes les invitant au restaurant, de mon telephone personnel, hors horaires bureau etc. Les derniers messages dates d'il y a quelque mois, et comme par hasard, tout ressort maintenant

suite a cela seconde main courante et prise d'un avocat avec réponse aux accusations et leurs incidences



- Le 24 mars, deux individus viennent m'agresser a mon domicile en me disant "tais toi" pour demain soir (CA extraordinaire)

ITT 3 jours, depot de plainte contre X



- le 25 mars, CA extraordinaire ou les deux parties sont entendues, il communique une fausse attestation d'un tiers qui indique avoir ete la et contredisant evidemment mes propos
Lors de ce CA, c'est Parole contre parole evidemment, je n'ai pas nier les textos


- A ce jour, le president a en sa posession un certain nombre d'attestations a ma decharge pour me salir, alors qu'aucun grief a mon encontre jusqu alors avait ete pointer. En effet, entre temps, son frere salarié et son collaborateur ont fait le tour de mes anciens collaborateurs afin d'indiquer les difficultés de travailler avec moi etc etc.


Est ce que des attestations ont un reel poids dont certaines sont discutables, face a ce type de méthodes je dispose de main courante, ITT, depot de plainte etc

Si cela vous parait confus, n'hésitez pas
Merci de m'aider.....

Ps : ce president n'en ai pas a son precedent, puisqu 'il a reussi a faire partir une directrice en 2005 via des menaces lors d'une assemblée générale. Il etait a l'époque salarié et s'etait vu notifier par cette directrice son licenciement. Il a manipuler des jeunes pour faire pression a cet AG. Dernière modification : 29/03/2009

29/03/2009 22:15

Bonsoir amilcard

Il paraît nécessaire d'obtenir un certains nombre d'attestations faites selon l'article 202 du Code de Procédure Civile (MANUSCRITES avec photocopie d'une pièce d'identité).

Contactez l'Inspection du Travail pour lui relater les faits ainsi que la médecine du travail.

Chercher un membre du CA (ou plusieurs) qui vous est favorable;
Contacter la Directrice qui a été "virée", son témoignage peut être utile aussi.

Vous parlez d'institution, peut-être pouvez-vous informer vos organismes tutelles? A vous de voir.

Contactez un syndicat pour vous renseigner.

Une fois ces attestations en main vous pourrez peut-être porter plainte pour harcèlement et diffamation.

Aquanaute13

Répondre

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. KADDOUR

Droit du travail

1 avis

Me. JANVIER

Droit du travail

20 avis

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.