Propos par mail d'une collegue a ma patronne pour describiliter m

Publié le Vu 997 fois 3 Par calypso73
22/10/2014 19:53

Bonjour aujourd'hui je me suis fait réprimandée pr une petite faute par ma responsable j'avais oublie d'effacer un relevés d'heures pour la facturation sauf que le mail a été transférer et que au dessous il y avait le mail de
Ma collègues de travail qui disait a ma patronne c'est encore une faute de Lynda comme d'habitude je voulais savoir si elle a le droit d'envoyer ce genre de mail a ma patronne
Ce n'est pas la première fois que cette collègues describilite mon travail a ma patronne

22/10/2014 20:58

Bonjour,
Je ne vois pas ce qui pourrait interdire une telle pratique même si ce n'est pas propice à un climat de bonne entente dans l'entreprise mais l'emplyeur devrait faire la part des choses...
En tout cas une réprimande orale ne peut pas constituer une sanction, l'avertissement étant obligatoirement écrit...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

22/10/2014 21:07

J'ai pas eu d'avertissement en plus c'est pas ce que je reproche ma patronne a le droit d'envoyer des mail mais ma collègue envoyer un mail a ma patronne en describilitant mon travail elle est simple salarie

22/10/2014 21:14

C'était une simple précision qui vous semble apparemment inutile sur la forme d'un avertissement et je n'ai pas dit que c'est ce que vous reprochiez à l'employeur mais encore une fois, je ne vois pas ce qui pourrait interdire à votre collègue d'envoyer un tel mail qui apparemment reflète des faits exacts et qui donc ne peut pas être considéré comme de la dénonciation calomnieuse...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

Répondre

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. KADDOUR

Droit du travail

1 avis

Me. JANVIER

Droit du travail

20 avis

Me. CARETTO

Droit du travail

98 avis

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.