Question rédaction courrier d absence a convoc entretien préalabl

Publié le Vu 667 fois 3 Par danio29
19/10/2014 12:51

Bonjour,
Je suis en arrêt maladie depuis deux mois pour dépression suite a un surmenage et une forte pression Mon employeur me convoque a un entretien préalable sur lequel il m'en notifie le motif. Je ne suis n'y capable physiquement et psychologiquement de m'y rendre. Je compte donc lui transmettre dès demain un courrier en AR l'informant que je ne pourrais m'y rendre pour les motifs invoqués plus haut, par contre étant donné qu'il m'a indiqué sur la convocation ce qu'il me reprochais puis-je me justifier d'ores et déjà dans ce courrier ( sachant tout de même qu'un licenciement m'arrangerait car je n'ai vraiment plus la force de m'y rendre et que de ce fait la procédure sera peut être plus rapide car il n'aura peut être pas besoin de m'envoyer un courrier m'informant de ce qu'il me reproche puisqu'il m'en a déjà informé ).
Merci d'avance de votre retour car je suis complètement perdu et paniquées Dernière modification : 19/10/2014

19/10/2014 17:14

Bonjour,
Le télétravail ne devrait en tout cas pas engendrer notamment des frais de connexion et pendant les congés payés vous n'avez pas le droit de travailler...
Vous n'indiquez pas le(s) motif(s) indiqué(s) dans la convocation alors que l'employeur n'y est pas obligé sauf disposition particulière à la convocation collective mais uniquement l'objet...
Suite à l'entretien préalable, l'employeur n'a pas à vous indiquer les motifs du licenciement ou de la sanction si c'est dans un cadre disciplinaire en dehors de sa notification qui formera les limites du litige...
Il est nettement préférable d'assister à l'entretien préalable en y étant assisté et l'employeur peut ne tenir aucun compte de vos explications autres ou d'une demande de vous y faire représenter ou encore de report de celui-ci...
Si vous préfèreriez que le licenciement soit prononcé en dehors d'une inaptitude éventuelle, je ne vois pas d'ailleurs l'intérêt de fournir des explications, ce qui vous laisserait la possibilité de le contester ensuite sans risquer que vos écrits se retournent contre vous...
Vous pourriez éventuellement indiquer à l'employeur que vous n'assisterez pas à l'entretien préalable en raison de votre état psychologique et physique effectivement par lettre recommandée avec AR, sans autre explication...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

19/10/2014 18:31

De toute façon, a priori, l'utilisation du véhicule de service aurait dû faire l'objet d'un avenant même s'il est vrai que le véhicule de fonction utilisé pour des besoins personneles en plus des trajats aurait dû faire l'objet d'un avantage en nature sur les feuilles de paie...
Si l'employeur est décidé de vous licencier, je ne pense pas que ce sont des explications par lettre qui pourront lui faire changer d'avis si vous ne voulez pas vous rendre à l'entretien préalable...
Je vous conseillerais de ne plus utiliser ce véhicule pour des besoins personnels...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

19/10/2014 18:33

De toute façon il l'a déjà récupéré depuis quelques jours.
Je vous remercie pour votre rapidité de réponse
Cordialement

Répondre

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. KADDOUR

Droit du travail

1 avis

Me. JANVIER

Droit du travail

20 avis

Me. CARETTO

Droit du travail

98 avis

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.