Mise à la retraitre d'un salarié protégé mais sans mandat

Publié le 04/09/2014 Vu 1430 fois 4 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

robot représentant Juribot

Une question juridique ?

Posez votre question juridique gratuitement à notre chatbot juridique sur Juribot.fr

25/08/2014 11:26

Bonjour,
Pourriez-vous me confirmer qu'un employeur doit tout d'abord obtenir l'autorisation de l'inspecteur du travail avant d'initier la procédure auprès d'un salarié bénéficiant toujours sous la protection des 6 mois après ses mandats?
Si oui, de quels délais dispose l'inspecteur du travail pour sa réponse?

Avec mes remerciements
Cordialement,
Taramom

25/08/2014 12:58

Bonjour,
Il faudrait déjà savoir si le salarié répond aux conditions de la mise à la retraite sans son accord mais effectivement cette notification est soumise à l'autorisation de l'Inspecteur du Travail comme pour un licenciement d'un salarié protégé après convocation à un entretien préalable et consultation éventuellement du Comité d'Entreprise...
Normalement, l'Inspecteur du Travail doit statuer dans les 15 jours mais ce délai peut être prolongé si l'enquête le nécessite...
__________________________
Cordialement.

Je vous conseillerais de vous méfier de réponses d'usurpateurs qui n'ont qu'une compétence limitée pour répondre et parfois les inventent sans référence juridique et/ou veulent se substituer au Juge en interprétant la Jurisprudence avec mauvaise foi.

29/08/2014 14:22

Bonjour,
Merci pour votre réponse.
il s'agit du cas d'un salarié où son accord est requis (entre 65 et 69 ans).
Où trouve t'on le texte ou est mentionné la condition préalable de l'autorisation de l'inspecteur du travail? Je n'ai pas trouvé ce texte et c'est la raison pour laquelle j'ai posé la question sur le site LegaVox.
Merci
Taramom

29/08/2014 17:58

Bonjour,
Donc déjà le salarié peut refuser la mise à la retraite...
On peut se référer à ces décisions de la Cour de Cassation :
- Arrêt 01-43876
- Arrêt 01-45902
- Arrêt 01-45348
- Arrêt 10-15406
__________________________
Cordialement.

Je vous conseillerais de vous méfier de réponses d'usurpateurs qui n'ont qu'une compétence limitée pour répondre et parfois les inventent sans référence juridique et/ou veulent se substituer au Juge en interprétant la Jurisprudence avec mauvaise foi.

04/09/2014 18:59

Tous mes remerciements pour l'envoi de ces liens vers les décisions de la Cour de Cassation
Cordialement

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.

Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. HADDAD

Droit du travail

2651 avis

209 € Consulter
Me. BEM

Droit du travail

1426 avis

249 € Consulter