Calculs des heures sup et negatives pour formateur en CP et férié

Publié le 31/05/2015 Vu 1666 fois 9 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

29/05/2015 10:43

Bonjour,
Le travail d'un formateur est principalement divisé en 2 temps: face à face et préparation.
Chacune de ces actions est soumise à une base spécifique (plus élevé pour le face à face). La répartition mensuelle doit être d'environ 70% de face à face pour 30% de préparation. Tout cela donne un salaire de base moyen qui pour un formateur mensualisé de niveau D2 est de 13,60€ brut (sauf erreur).
Ma question est de savoir comment se calcul le salaire pour le mois de mais durant lequel il y a eu des fériés et des CP sachant que sur la partie travaillée il y a eu 11,5 jours (80,5 heures) de face à face et 1,5 jours (10,5 heures) de préparation soit un taux de 98% de face à face et 2% de préparation.
Merci d'avance

29/05/2015 11:53

Bonjour,
Les jours fériés chômés ne doivent donner lieu à aucune diminution de la rémunération pour un mensuel lorsqu'ils sont payés et au même taux pour un salarié payé à l'heure...
Les congés payés doivent être indemnisés sur la base de 10 % du salaire de la période d'acquisition ou comme si le salarié avait continué à travailler...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

29/05/2015 17:55

Bonjour et merci de participer à ma discussion.
Je ne suis pas spécialiste paie. Je suis le destinataire du salaire. En gros, du fait des fériés et des CP, mon responsable me dit que je n'ai pas fait mon quota d'heure (cad que mes proportions de préparation et de face à face n'étaient pas respectées). Je ne comprends pas car d'après moi, les CP et fériés ne pouvant donner lieu à diminution de salaire, j'en avais conclu qu'ils étaient payés au taux 70/30. Et étant donné que le reste du temps travaillé j'ai les proportions indiquées plus haut, il me semblait que j'était plutôt en heures sup et non pas à devoir des heures à mon entreprise.

29/05/2015 18:09

Il me semblait vous avoir donné une réponse claire puisque les jours fériés vous sont indemnisés comme si vous aviez travaillé peu importe que vous n'ayez pas fait de préparation ou de face à face, c'est valable pour un commercial qui ne rencontre pas ses clients, pour un livreur qui ne livre pas ses colis, de l'avocat qui ne s'informe pas de la Jurisprudence...
Maintenant, si vous croyez l'employeur qui essaie de vous gruger, je n'ai pas grand chose à ajouter...
En revanche, je ne vois pas vraiment comment vous pourriez être en heures supplémentaires si vous avez le reste du temps accompli l'horaire normal...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

29/05/2015 18:51

Merci de votre réponse
Je me permettrai de vous répondre dans le même esprit ...
votre réponse n'est claire que si vous avez compris ma question. Pour ma part il me semblait avoir été clair dans les informations que je vous avez données. La base du salaire est différente selon que je suis en préparation ou en face à face.
Donc, dans l'espoir où nous serions sur la même longueur d'onde, dans la mesure où les CP et fériés ne peuvent entrainer de baisse de salaire ils doivent être payé avec une base correspondant à un 70/30. Il faut bien comprendre que dans ma situation ce qui importe ce n'est pas simplement de dire que je suis payé comme si j'avais travaillé, il faut savoir comment on suppose que j'ai travaillé. Si je suis payé comme si j'avais fait de la prépa, je suis payé bien moins cher que si je suis payé comme si j'avais fait du face à face. C'est pour quoi j'imagine que je suis payé comme si j'avais fait le quota normal c'est à dire 70/30 et c'est déjà la dessus que je vous demandais si nous nous étions compris mutuellement.
Ensuite, et si cette première supposition est vérifiée, cela signifie que sur mes CP et fériés je suis donc payé comme si j'avais travaillé en 70/30. Si donc, le reste du temps pendant lequel j'ai effectivement travaillé durant le mois de mai, j'ai fait un quota de 98% de face à face et 2% de préparation, j'ai donc finalement dépassé mon ratio de face à face. Je n'ai donc pas accompli "l'horaire normal" en tous cas ici le taux normal. Je dois donc (a mon sens)être payé plus puisque les heures de face à face sont payées plus cher que les heures de prépa. En augmentant mon quota de face à face, j'augmente ma base de salaire. Mais comme je suis mensualisé et non cadre, ma base de salaire est fixe. Donc, toujours à mon sens, la seule solution est de payer en heure sup. C'est sur ce deuxième point que je vous demandais confirmation.
Comme vous le voyez je suis loin d'accepter ce que me dis mon employeur (raison d'ailleurs pour laquelle je pose question sur ce forum) et de ce fait je ne comprends pas bien votre phrase "Maintenant, si vous croyez l'employeur qui essaie de vous gruger, je n'ai pas grand chose à ajouter... ". J'avoue même ne pas avoir compris l'animosité générale de votre dernière réponse. J'imagine que vous n'avez pas apprécié que je ne comprenne pas votre réponse. J'ai d'ailleurs pris la peine de vous en expliquer la raison. Alors peut être que je vous parait un peu ignorant, voire stupide, mais je n'ai jamais étudié la gestion des salaires. Je suis formateur mais dans un autre domaine. En tant que formateur, j'apprends aussi beaucoup de chose. Notamment je sais que mes apprenants on besoin qu'on leur explique ou confirme certaines choses. C'est parfois usant et exaspérant mais j'essaie de ne pas le faire voir et d'expliquer autant de fois et d'autant de façons différentes que nécessaire. J'imagine (encore) que si vous participez à ces forums c'est également pour aider votre prochain, auquel cas c'est peut être un peu dérangeant si vous êtes gêné par les personnes qui ne comprennent pas du premier coup.
J'ai conscience que ma réponse risque de vous éloigner encore un peu plus voire définitivement, mais je n'aime ni me faire gruger par ma patronne, ni être victime d'une condescendance déplacée.
Cordialement

29/05/2015 19:16

Vous citez un salaire moyen donc cela n'est pas clair mais peu importe puisque vous devez percevoir le même salaire que si vous aviez travaillé donc dans la même proportion qu'habituellement mais je suis vraiment désolé si vous considérez que les dispositions légales et conventionnelles ne sont pas suffisantes auxquelles on pourrait ajouter, s'il le fallait la Jurisprudence...
Je ne vois pas pourquoi pendant le mois où il y a des jours fériés et/ou des congés payés le quota d'heures n'est pas respecté ou si c'est le cas pourquoi la rémunération habituelle ne serait pas versée en fonction du caractère de chacune d'entre elles...
Les heures supplémentaires n'existent que lorsque vous dépassez l'horaire légal de travail et les jours fériés n'en génèrent pas...
Je n'ai pas critiqué votre mode d'expression mais si vous considérez que vous devez blâmer le mien, je vous en laisse libre en espérant que vous ne traitez pas vos apprenants de cette manière mais je n'ai pas la prétention d'avoir votre pédagogie pour faire qu'un message soit d'une telle longueur dans la critique et faire la morale que pour traiter le fond du problème...
Il y a peut-être une différence c'est que je n'en fais pas profession et que j'agis bénévolement...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

30/05/2015 19:17

Concernant mon expression elle a changé en réaction à la votre (relisez mes 2 premiers messages puis relisez vous et lisez mon message suivant vous verrez la différence).
"je suis vraiment désolé si vous considérez que les dispositions légales et conventionnelles ne sont pas suffisantes"
Ai-je dit ça?
"Je ne vois pas pourquoi pendant le mois où il y a des jours fériés et/ou des congés payés le quota d'heures n'est pas respecté"
C'est tant mieux pour vous, je posais justement la question pour savoir si oui ou non ça l'était ...
"Les heures supplémentaires n'existent que lorsque vous dépassez l'horaire légal de travail et les jours fériés n'en génèrent pas".
Je n'ai pas dit que les jours fériés en générais. J'ai dit que sur les jours pendant lesquels j'avais effectivement travaillé, j'avais dépassé le taux normal. J'ai fait 82/18 au lieu de 70/30. Je ne demande pas forcément d'heures sup. Je demande comment ce dépassement de taux doit être rémunéré et également le mode de calcul.
"Il y a peut-être une différence c'est que je n'en fais pas profession et que j'agis bénévolement"
raison de plus. Personne ne vous force à être là. Je vous le propose à nouveau, regardez votre seconde réponse. Je ne crois pas avoir interprété une exaspération et une réponse relativement agressive de votre part. si vous êtes bénévole et que le fait que je n'ai pas compris vous paraisse insupportable vous n'êtes absolument pas forcé de continué. quand à ma pédagogie je la réserve à mes stagiaires, pas aux personnes arrogantes.

30/05/2015 21:26

Bonjour,
Je ne vais pas épiloguer pour polémiquer, mais à votre tour vous devriez relire votre message du 29/05/2015 à 17:55 en réponse à mes informations par lequel vous commencez par estimez devoir m'expliquer que vous n'êtes pas un spécialiste et que vous êtes le destinataire du salaire pour ensuite leur opposer ce que prétend votre responsable...
Comme effectivement, personne ne m'oblige à être là et en tout cas à vous répondre, et je m'abstiens donc de continuer sur votre bon conseil...
J'avais remarqué toutefois que de pédagogie vous n'en aviez pas fait usage et que vous deviez vous en départir suivant l'interlocuteur et sans doute que j'aurais dû considérer votre expression comme aimable, courtoise, déférente, humble et modeste...
Mais ce n'est pas la première fois que les informations que l'on vous donnent ne vous satisfont que difficilement si l'on se rappelle de ce sujet...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

31/05/2015 11:01

Le message auquel vous faites référence est celui qui a déclenché votre animosité. Je ne vois pas en quoi ce message est dérangeant. Est ce une insulte de vous dire que je ne suis pas un spécialiste et que le salaire m'est destiné. Votre réponse n'était pas claire pour quelqu'un comme moi qui n'y connais rien. Je pensais donc utile pour faciliter le dialogue de préciser mon niveau de compréhension ...
Quand au sujet auquel vous faites référence, je ne vois pas non plus le problème. Vous me dites que les infos données ne me satisfont pas. C'est votre interprétation. Je suis là pour comprendre et pour apprendre. En l’occurrence j'ai essayé tout le sujet de comprendre les infos que vous me donniez. Je vous ai posé des questions pour savoir si j'avais bien compris. Si ça c'est MAL ben dites donc je suis franchement un gros MECHANT ...
Il est d'ailleurs dommage que vous ayez perçu l'autre sujet comme une insatisfaction de ma part, car avoir posé toutes ces questions et avoir eu des réponse m'ont aidé à être bien plus au clair sur le sujet.

31/05/2015 19:48

Si vous considérez qu'il y a hostilité, haine, ressentiment, acharnement dans la discussion de ma part, je ne peux que m'incliner devant votre jugement sans appel...
Quand on pose des questions, c'est en général que l'on ne sait pas...
De mon côté, je ne sais pas si vous êtes gros ou maigre et je ne me permets pas de traiter mes interlocuteurs par des épithètes...
Si c'est mal de vous répondre comme je l'ai fait et que c'est dérangeant, je m'accuse moi-même d'être très méchant...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

Répondre
Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. Peschaud

Droit du travail

100 avis

Me. KADDOUR

Droit du travail

1 avis

Image Banderole Devenez bénévole sur Légavox

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.