Délation de mon état de santé aux DRH par mon supérieur

Publié le 12/02/2016 Vu 935 fois 1 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

12/02/2016 10:21

Bonjour

Je suis salariée du groupe AXA depuis 14 mois . Lors de mon recrutement il était convenu oralement d une évolution au terme des un an de présence . tout semblait ok par son supérieur il y a 10 jours . Je cite " je n ai qu à appuyer sur le bouton " . Entre temps j ai participé à un congrès où se trouvait la direction . Étant balader depuis des mois avec des oui , peut être , bientôt ..... Je me suis permise de parler avec mon cœur à la directrice France sud est de mon incompréhension par rapport à ce fonctionnement à 2 vitesses . Et la ..... Catastrophe ..... L information est redescendu et je suis devenue l élément perturbateur car j avais parlé à un supérieur sans respecter l ordre hiérarchique . Et surtout soulever un pb qu elle ne connaissait pas à son niveau . Je ne pensais pas que cela aurait de telle répercutions . Une semaine passe et je suis reçue par mon responsable et la drh pour à la base avoir une évolution comme il était prévu 10 jours auparavant . Et la .... Je me prends un skud.... Ce n était plus un entretien d évolution mais une mise à mort .... plus question d évolution pour le moment car selon eux je ne pouvais pas gérer physiquement le nouveau poste , l inscription à la formation patrimoine et mon chiffre . Ce qui était tout à fait possible 15 jours auparavant . Ils m ont invité à ce congrès où nous avions des badges que j ai gardé avec mon nouveau poste , enfin celui que j étais censée obtenir au 01 mars . Ma question est simple lors de cet entretien il l ont fait comprendre que j avais fait des vagues en parlant à la directrice que je n avais pas le savoir être de l entreprise que du coup tout était repoussé à dans 7 mois si mon comportement changeait ( je n ai rien fait d autre que de m adresser à cette directrice et lui exprimer mon mécontentement par rapport aux promesses non tenues depuis des mois .) d autres part et la je suis très en colère . J ai eu un malaise en clientèle en décembre chez une infirmière qui à contacter mon responsable . Et hier lors de l entretien il expose devant là drh , je cite " Stephanie vous avez eu un AIT ( accident isthmique transitoire ) AVEC INTERVENTION DU SAMU chez une cliente , je suis allé voir sur internet c est grave il faut penser à vous et vous reposer " propos déplacé en entretien RH ET CONFIDENTIEL !!!! Je n ai jamais eu d AIT MAIS JUSTE UN MALAISE LIE AU STRESS. Malgré tout cela et une légère baisse d activité que m à gentiment fait remarqué ma drh j ai su rebondir . Ils n ont rien à me reprocher au niveau business étant à 250 pour cent de mon objectif mais m ont fait comprendre que si je n étais pas contente je n avais qu à partir . Pour info ils sont venus me chercher dans un poste où je gagnais 5000 euros en me promettant la lune au bout d un an . Je gagne augourdhui 1800 euros et je suis totalement effondrée moralement . Comment réagir ? Légalement . Peuvent ils me refuser une rupture conventionnelle ? J ai combattu un cancer pendant 3 ans et ils savent très bien que l émotionnel est mon point faible. En un mot ils m ont mis au placard .....,,que faire ?

12/02/2016 10:57

Bonjour,
Un texte plus aéré avec des retours à la ligne en aurait facilité la lecture...
Bien sûr que l'employeur peut refuser une rupture conventionnelle puisqu'elle doit résulter d'un accord commun...
Vous n'êtes pas mise au placard puisque, apparemment, vous conservez votre poste et les mêmes fonctions...
Je ne vois pas réellement ce que vous pourriez faire puisqu'il n'y avait aucun engagement écrit...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. Peschaud

Droit du travail

101 avis

Me. KADDOUR

Droit du travail

1 avis

Image Banderole Devenez bénévole sur Légavox

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.