Etat d'ebrieté en arrivant au travail et sanction

Publié le 16/12/2010 Vu 8768 fois 4 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

16/12/2010 17:32

Bonjour,

Voilà comme le titre l'indique je suis arrivée au travail un soir a 19h apres avoir assisté a un enterrement et a un pot qui a suivi ou j'ai bu quelques verres de vin , j'etais effectivement dans un etat d'ebrieté visible, je n'avait rien mangé et le contexte de l'enterrement aidant l'alcool m'est vite monté a la tête.
A mon arrivée l'equipe presente a vite constaté mon état et ma responsable m'a demandé de quitter les lieux immédiatement, ce que j'ai fait sans broncher, je n'etais pas encore en tenue de travail ni a mon poste...je suis rentrée par mes propres moyens.
J'ai ensuite envoyé un mot d'excuse par sms a ma responsable.
Par la suite j'ai été convoqué en entretien ou je me suis expliquée puis j'ai reçu une lettre d'avertissement ( le 1er en 12 ans).
Il est mentionné dans cette lettre que j'etais en etat d'ebrieté puis plus loin en etat d'ebrieté avancée, je ne conteste pas l'avertissement mais les termes utulisés, un employeur peut il determiner mon etat ? Dernière modification : 16/12/2010

16/12/2010 18:02

Bonjour,

A vue d'oeil, pourquoi pas ne pas estimer un état d'ébriété ! l'élocution un peu beaucoup difficile..., la démarche incertaine ..., le teint un peu rouge...l'haleine pas très fraiche , le verbe haut etc... etc... : Tous les signes manifestes d'un état d'ébriété plus ou moins avancé...
Un conseil : Vaut mieux ne pas épiloguer sur le degré d'ébriété constaté par l'employeur ce soir là et faire profil bas après tous les enterrements à venir.

16/12/2010 18:20

oui c'est sûr mais c la 1ere fois que ça arrive et je me demandais s'il n'aurait pas été mieux de dire incapacité de tenir son poste de travail plutôt que "etat d'ebrieté avancé" qui est un terme presque médical parcequ'après tout, j'aurais tres bien pu prendre des medicaments ...de plus si j'etais dans un etat si avancé pourquoi m'a t-on laissé rentrer seule? MAIS SINON JE FAIS PROFIL BAS...

16/12/2010 19:11

Bonjour,
Si vous n'entendez pas contester l'avertissement, il me paraît difficile d'en contester les termes même si l'employeur aurait pu procéder à un contrôle d'alcoolémie en fonction de votre emploi d'autant plus que vous même reconnaissez que vous étiez en état d'ébriété visible alors vraisemblablement avancé sinon il ne se verrait pas...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

16/12/2010 20:03

Merci pour vos reponses, effectivement je ne compte pas contester l'avertissement j'ai assez honte comme ça...mais puis je envoyer un courrier dans lequel je prends note de l'avertissement et je ne le conteste pas mais en revanche puis je dire que je trouve les termes d'ebrieté avancé un peu fort dans le sens ou c'est subjectif puisqu'on n'a pas controler mon degré d'intoxication ??? en fait c'est juste une question d'honneur ça me gêne d'avoir un averto pour un tel motif même si je suis consciente de mon erreur...

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. Peschaud

Droit du travail

101 avis

Me. KADDOUR

Droit du travail

1 avis

Image Banderole Devenez bénévole sur Légavox

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.