Harcèlement au travail - comment se défendre?

Publié le 28/02/2015 Vu 1381 fois 5 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

robot représentant Juribot

Une question juridique ?

Posez votre question juridique gratuitement à notre chatbot juridique sur Juribot.fr

27/02/2015 19:35

Bonjour;

Je suis intérimaire à la SNCF depuis environ 1 mois en qualité d'assistant chef de projet. J'ai dèjà effectué 2 autres contrats en intérim sur le même site mais dans des services différents qui se sont très bien passés.

La première semaine de mon contrat, je suis arrivé en retard de 15 minutes en revenant de ma pause déjeuné, je précise que j'étais avec 3 autres intérimaires et un embauché.
On a donc pris une bonne engueulade méritée par le responsable du service.
Cependant cette histoire se transforme en harcèlement de sa part (uniquement pour moi, les autres personnes impliquées sont désormais tranquilles).

Pour résumer, lors des jours suivant cet "incident", il m'a "engueuler encore à plusieurs reprises à propos du même sujet. en privé et en public.
A chaque réunion de service, il trouve un prétexte pour me faire des réflexions en public et en quelque sorte m'humilier devant le service.
Cette semaine, il m'a carrément convoqué dans son bureau pour m'annoncer qu'il me retirait du projet sur lequel je suis initialement affecté pour que je devienne son "assistant" ( personne de 58 ans qui ne sais pas changer une couleur dans une cellule excel par exemple) Ce poste serait donc totalement sous qualifié par rapport à ma mission initiale.
Son excuse serait qu'un embauché du service reviendrait d'une longue maladie et qu'il souhaiterait l'affecter sur mon projet bien qu'avant d'être en maladie il gérait un projet totalement different, sur lequel personne ne travaille actuellement.

Ma question est :

Quelle est ma marge de manoeuvre pour garder mes fonctions actuelles et ne pas devenir son assistant? et surtout qu'il stoppe son harcèlement à mon égard?

Je précise que le chef de projet pour lequel je travaille est tout à fait content de mon travail, et que ma mission m'occupe largement à 100%.

Je vous remercie par avance de l'aide que vous pourrez m'apporter.

Salutations. Dernière modification : 27/02/2015

27/02/2015 20:50

Bonjour,
Je vous conseillerais de vous rapprocher des Représentants du Personnel...
Toute modification essentielle du contrat de travail devrait faire l'objet d'un avenant que vous pourriez refuser de signer...
__________________________
Cordialement.

Je vous conseillerais de vous méfier de réponses d'usurpateurs qui n'ont qu'une compétence limitée pour répondre et parfois les inventent sans référence juridique et/ou veulent se substituer au Juge en interprétant la Jurisprudence avec mauvaise foi.

27/02/2015 20:55

Merci de votre réponse.
Le fait de me retirer de mon projet initial pour me mettre à d'autres taches peut-il être considéré comme une modification essentielle? j'ai un doute.
De plus, quelle solution j'ai pour faire stopper ce harcèlement à mon égard, et surtout, ce comportement peut il être caractérisé comme tel?

Cordialement

28/02/2015 08:16

Bonjour,
C'est à vous d'en apprécier pour la modification essentielle du contrat de travail en eessayant d'avoir de l'aide, sinon, je ne vois pas comment vous pourriez refuser...
Pour le harcèlement, c'est pratiquement pareil mais il semble quand même qu'il vous soit proposé pratiquement un poste plus élevé même si c'est pour être assistant d'une personne d'où vous soulignez l'âge et qu'elle ne sait même pas utiliser tel ou tel logiciel...
__________________________
Cordialement.

Je vous conseillerais de vous méfier de réponses d'usurpateurs qui n'ont qu'une compétence limitée pour répondre et parfois les inventent sans référence juridique et/ou veulent se substituer au Juge en interprétant la Jurisprudence avec mauvaise foi.

28/02/2015 10:33

Bonjour, et merci de vous intéresser à mon cas.

Je pense que je n'ai pas été assez précis sur mes fonctions.
La fonction "d'assistant chef de projet" au sein de mon établissement consiste à encadrer et piloter les études techniques (électriques - électroméca-méca) soit 35 personnes au total entre techniciens et ingénieurs. Projet dont le devis s'élève à 5,5 millions d'euros sur un projet stratégique de la boîte.

Le terme "d'assistant" est juste là pour montrer que je suis juste en dessous de l'organigramme d'un Cadre Sup' qui lui est le "chef de projet" qui en gros supervise de loin (check les indicateurs et demande des comptes sur les points durs).Je suis donc dans mes fonctions actuelles chef de projet puisque je le pilote de A à Z.
Cependant le poste ou veux me rétrograder mon responsable de service est un vrai poste d'assistant dans lequel je devrai faire de la mise en forme excel ou word.

Je precise que j'ai un master et un diplôme d'ingenieur, ainsi qu'une experience dans l'industrie (aéronautique et ferroviaire) de 7 ans dans des postes d'ingenieur.

Cordialement

28/02/2015 10:53

Donc, s'il s'agit d'une rétrogradation, c'est une modification essentielle du contrat de travail que vous pourriez refuser...
__________________________
Cordialement.

Je vous conseillerais de vous méfier de réponses d'usurpateurs qui n'ont qu'une compétence limitée pour répondre et parfois les inventent sans référence juridique et/ou veulent se substituer au Juge en interprétant la Jurisprudence avec mauvaise foi.

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.

Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. KADDOUR

Droit du travail

1 avis

Me. BERNON

Droit du travail

95 avis