Licenciement apres avoir recu des sms d'insultes

Publié le 15/10/2014 Vu 5020 fois 4 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

robot représentant Juribot

Une question juridique ?

Posez votre question juridique gratuitement à notre chatbot juridique sur Juribot.fr

05/11/2013 12:45

Bonjour
Voila, je me suis fache avec une collegue ,un vendredi soir, et celle ci m'a envoye des sms d'insultes.

Ces sms, je les ai plus, malheureusement ,car mon portable les garde pas longtemps.

Lundi apres midi, je suis allee voir mon employeur pour lui en parler , et je lui ai montre les sms ainsi qu'au reste de l'equipe. l'employeur les a vus mais a dit que c'était en dehors de l'association mais qu'il allait convoquer la fille. La fille a rien eu.
J'etais enrage et j'ai ecris une lettre a mon employeur pour lui dire que vu, qu'il s'enfout ,que je me vengerai sur la fille. j'etais enervee, je n'ai pas prononce des mots.
Resultat, j'ai été suspendu avec mise a pied, et jai eu mon entretien prealable. je vais etre viree.

Puis je saisir les prudhommes, vu que c'est pas un fait execute dans le cadre de mon travail?

merci a l'avance pour votre reponse.

05/11/2013 13:52

Bonjour,
Votre attitude a été particulièrement maladroite concernant des faits qui se sont produits apparemment en dehors des heures de travail et de l'entreprise qui relèvent donc de la vie privée sur lesquels l'employeur ne pouvait pas intervenir...
En revanche, il a estimé qu'il devait réagir par rapport à par vos menaces qui pouvaient avoir des conséquences sur la bon fonctionnement de l'entreprise et même sur la sécurité d'une autre salariée dans le cadre de son pouvoir disciplinaire...
Il conviendrait déjà d'attendre la notification du licenciement s'il est prononcé car je ne vois pas sur quelle base vous pourriez exercer un recours sans qu'il soit avéré et que vous en connaissiez le motif mais votre lettre a bien été envoyée dans le cadre de votre travail à l'employeur...
__________________________
Cordialement.

Je vous conseillerais de vous méfier de réponses d'usurpateurs qui n'ont qu'une compétence limitée pour répondre et parfois les inventent sans référence juridique et/ou veulent se substituer au Juge en interprétant la Jurisprudence avec mauvaise foi.

05/11/2013 16:29

ok, je vais attendre .merci pour la reponse.
cdt

14/10/2014 19:09

bonjour j'ai eu une mise a pied conservatoire pour gravité des faits qui me sont reprochés .Voila ma question un ami a moi qui travailler dans la meme entreprise que moi en cdi avec période d'essai de 2 mois juillet aout en septembre le patron ne lui renouvelle pas le cdi pour des raisons que je ne connais bon bref .un vendredi soir mon ami été avec moi autour d'un verre on parlez un peu de tout et de la société et du patron qui ne lui a pas renouveller son contrat alors mon ami ma pris mon téléphone personnel et lui a envoyé un sms a mon patron en lui disant des insultes .le 29 septembre je reçois un courrier recommander le 06 octobre je suis convoqué par mon patron en me précisant les faits ne voulant rien savoir sur mon explication que c'était pas moi que c'été son ancien salarier qui lui avait envoyer ces insultes sur son téléphone personnel.A la datte d'aujourd'hui 14 octobre 2014 je suis toujours en mise a pied conservatoire et veux me licencier a t'il le droit de se servir de ces faits dans l'attente d'une reponse veuillez recevoir mes salutation
ps je suis dans l'entreprise depuis le 02 fevrier 2010
jusqu'a ce jour merci

14/10/2014 19:20

Bonjour,
Pour une meilleure compréhension, il serait préférable d'ouvrir un nouveau sujet...
__________________________
Cordialement.

Je vous conseillerais de vous méfier de réponses d'usurpateurs qui n'ont qu'une compétence limitée pour répondre et parfois les inventent sans référence juridique et/ou veulent se substituer au Juge en interprétant la Jurisprudence avec mauvaise foi.

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.

Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. KADDOUR

Droit du travail

1 avis

Me. BERNON

Droit du travail

95 avis