Mise a pied conservatoire

Publié le 13/03/2017 Vu 1173 fois 6 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

robot représentant Juribot

Une question juridique ?

Posez votre question juridique gratuitement à notre chatbot juridique sur Juribot.fr

03/03/2017 11:21

Bonjour,

Je travaille dans la grande distribution depuis 8 ans, je suis caissière. j'ai été en dépression plusieurs années avant d'etre embauchée dans cette société en 2009. Je n'ai jamais caché ma faiblesse psychologique. J'ai eu tres peu d'arrets de travail durant ces 8 années,mais lundi 27 février, j'ai craqué et j'ai bu au travail , en fin de journée ma supérieure a appellé mon conjoint pour venir me chercher. Ne devait elle pas plutot contacter les pompiers car j'étais en grande détresse psychologique?
De plus mon médecin m'a arreté le 1 mars et le 2 mars ,je reçois une lettre recommandée m'indiquant une mise à pied consevatoire et une convocation a un entretien le 7 mars, lettre étant envoyée le 1er mars.
Peux il me licencier si je suis en arret?
Je suis perdue , merci de votre aide
Cordialement

03/03/2017 11:30

Bonjour,
Ce serait à l'appréciation du Juge pour savoir si l'employeur a pris la bonne décision...
Un arrêt-maladie même s'il était pour maladie professionnelle n'empêche pas la possibilité pour l'employeur de procéder au licenciement pour faute grave...
Je vous conseillerais de vous faire assister lors de l'entretien préalable, de préférence par un Représentant du Personnel ou, en absence dans l'entreprise, par un Conseiller du Salarié, comme cette possibilité doit être rappelée dans la convocation...
Si l'arrêt-maladie est antérieur à la décision de mise à pied conservatoire, à mon sens c'est lui qui prévaut...
__________________________
Cordialement.

Je vous conseillerais de vous méfier de réponses d'usurpateurs qui n'ont qu'une compétence limitée pour répondre et parfois les inventent sans référence juridique et/ou veulent se substituer au Juge en interprétant la Jurisprudence avec mauvaise foi.

03/03/2017 11:48

Merci pour votre réponse

03/03/2017 13:25

Bonjour,
votre employeur n'étant ni psychiatre ou chologue, la notion de détresse psychologique ne lui incombe pas. Par contre, je présume que votre état d'ébriété devait ne faire aucun doute ?! Si il vous avait laissé repartir seule, vous pourriez sans doute l'attaquer pour... je ne sais trop quoi d’ailleurs ? non assistance ? Mais là ? il a appelé votre conjoint ! Pour moi; rien à dire sur ce point là.

03/03/2017 13:42

Même s'il n'est pas psychiatre ou psychologue, l'employeur doit dans ses décisions tenir compte de la sécurité physique et mentale de la salariée...
Ne nous substituons donc pas aux Juges...
__________________________
Cordialement.

Je vous conseillerais de vous méfier de réponses d'usurpateurs qui n'ont qu'une compétence limitée pour répondre et parfois les inventent sans référence juridique et/ou veulent se substituer au Juge en interprétant la Jurisprudence avec mauvaise foi.

13/03/2017 13:18

Bonjour,
Je me permets de demander votre aide ....je suis perdue !!
Je vous explique les grandes lignes :
Je travaille dans la grande distribution depuis 8 ans et je suis bi polaire, le lundi 27 fevrier,je n'ai pas pu gerer mes angoisses et j'ai bu au boulot, resultat , la direction a appellé mon conjoint qui est venu me chercher.
Le 1er mars mon medecin me mets en arret maladie et mon employeur m'envoie ce meme jour une LR stipulant que je suis en mise a pied conservatoire, lettre que j'ai donc reçu le 2 mars à mon adresse actuelle.
Il m'informe que par la présente lettre je suis en mise a pied , il n'y a pas de date donc je suppose que c'est la date du jour ou la lettre a ete ecrite.
Il me convoque à un entretient préalable ou nous nous exprimons tous les deux. Il me dit qu'il me dira ce que je vais devenir dans quelques jours.
Aujourd'hui 13 mars je reçois une lettre de licenciement a une adresse ou je n'habite plus depuis 4 ans(mon mari est facteur et la trouve par hasard)!!
Cette lettre stipule que je suis licenciée ce jour mais ne parle en aucun cas de la date de fin de la mise à pied.
Je ne sais plus ou j'en suis je suis en maladie mais suis je encore en mise à pied ou pas .
Merci de votre aide

13/03/2017 14:50

Bonjour,
Je vous confirme que la mise à pied conservatoire dure le temps de la procédure, elle se termine donc avec le licenciement qui est à effet immédiat puisque pour faute grave vraisemblablement comme cela doit être indiqué dans la lettre...
__________________________
Cordialement.

Je vous conseillerais de vous méfier de réponses d'usurpateurs qui n'ont qu'une compétence limitée pour répondre et parfois les inventent sans référence juridique et/ou veulent se substituer au Juge en interprétant la Jurisprudence avec mauvaise foi.

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.

Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. KADDOUR

Droit du travail

1 avis

Me. BERNON

Droit du travail

95 avis