Passage au 2x8 mais problème de transport

Publié le 25/08/2017 Vu 1114 fois 5 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

robot représentant Juribot

Une question juridique ?

Posez votre question juridique gratuitement à notre chatbot juridique sur Juribot.fr

25/08/2017 13:30

Bonjour,

Je vous permets de vous écrire ce mail car mon employeur souhaite passer prochainement au 2x8 et nous imposer les horaires suivants 5h30 - 13h ou 13h30 - 20h.



Je ne souhaite pas y passer pour les raisons suivantes :

- j'habite à plus de 100km de mon lieu de travail

- j'ai le matin et le soir (quand tout va bien dans les transports) 1h30 de train en changeant a chartres et rambouillet. Mes horaires de travail sont actuellement 8h 17h20 sauf le vendredi 7h 12h20. Le vendredi N'ayant pas de train qui corresponde à ces horaires j'y vais en voiture.

- après avoir été en intérim pour cette entreprise pendant 1 an, ils m'ont embauché en CDI. Ils connaissaient mon lieu de résidence et temps de trajet.

- dans mon contrat il est notifié mon temps de travail mais pas mes horaires de travail.



J'ai regardé les horaires de train pour le passage au 2x8, mais cela ne correspond pas ou entraîne des temps de trajet très important :

- le premier train le matin est 4h29 arrivée 5h50

- si je finis à 13h, j'ai un train à 13h05 (que je ne pourrais avoir) arrivée la loupe 16h30 soit 3h30 de trajet.

- si je commence à 13h30, j'ai le choix entre le 10h29 arrivée 12h35 ou le 11h29 arrivée 13h35. J'ai donc le choix entre devoir partir 3h avant ou arriver en retard.

- et si je finis à 20h, le seul train que je peux avoir est le 20h57 arrivée 22h30. Si problème sur les lignes je ne pourrais pas rentrer chez moi.



J'aurais aimé savoir, si en prenant en compte les problèmes de transport et temps de trajet, mon entreprise peut tout de même m'imposer ces horaires ?



Si oui, qu'elles solutions j'ai ?



Si Non, l'entreprise peut elle me licencier ?

Merci d'avance

25/08/2017 15:09

Bonjour,
Vous ne précisez pas depuis combien de temps vous pratiquez ces horaires car il faudrait qu'il puisse être apprécié que ce changement porte une atteinte excessive au respect de votre vie personnelle et familiale ou à votre droit au repos...
__________________________
Cordialement.

Je vous conseillerais de vous méfier de réponses d'usurpateurs qui n'ont qu'une compétence limitée pour répondre et parfois les inventent sans référence juridique et/ou veulent se substituer au Juge en interprétant la Jurisprudence avec mauvaise foi.

25/08/2017 17:05

Bonjour
.oui désolée j'ai omis de le mettre

J'ai été embauché en CDI le 1er février 2017 et ai fait au préalable 1 an en enterim.

J'avais déjà travaillé en intérim pour cette entreprise avec toujours les mêmes horaires en 2012

Merci de votre aide

25/08/2017 17:30

Donc vous ne pouvez pratiquement pas vous appuyer sur l'ancienneté du travail en horaire "normal" mais reste le bouleversement de votre vie personnelle...
Je vous conseillerais de vous rapprocher des Représentants du Personnel ou, en absence dans l'entreprise, d'une organisation syndicale ou même de l'Inspection du Travail...
__________________________
Cordialement.

Je vous conseillerais de vous méfier de réponses d'usurpateurs qui n'ont qu'une compétence limitée pour répondre et parfois les inventent sans référence juridique et/ou veulent se substituer au Juge en interprétant la Jurisprudence avec mauvaise foi.

25/08/2017 17:45

Oui je pensais au bouleversement de la vie privée, les frais de garde de nourrice...

L'inspection du travail du 78 m'a gentiment fait un copié collé des liens que j'avais déjà consulté sur internet

J'avais trouvé des jurisprudences disant que je pouvais refuser du fait du trop grand nombre d'heures de transport que cela entendrait mais je ne les retrouve plus

25/08/2017 18:05

Cela peut être litigieux car c'est toujours à l'appréciation en tout cas, s'il y a des Représentants du Personnel, ils auraient dû être consulté...
__________________________
Cordialement.

Je vous conseillerais de vous méfier de réponses d'usurpateurs qui n'ont qu'une compétence limitée pour répondre et parfois les inventent sans référence juridique et/ou veulent se substituer au Juge en interprétant la Jurisprudence avec mauvaise foi.

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.

Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. HADDAD

Droit du travail

2666 avis

209 € Consulter
Me. BEM

Droit du travail

1434 avis

249 € Consulter