travail sans contrat et sans paye

Publié le 30/01/2011 Vu 3748 fois 11 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

28/01/2011 12:36

Bonjour,
J'ai travaillé à domicile comme programmatrice des écrans publicitaires pour une radio commerciale du 01/01/2008 au 14/02/2010 sans avoir signé aucun contrat. Le dirigeant de l'entreprise était ami de mon mari, agent commercial indépendant travaillant pour la radio et faisant cette programmation gratuitement avant moi. Le dirigeant a promis de m'embaucher officiellement en trouvant toujours milles excuses pour reporter... Et pendant tout ce temps j'ai travaillé sans que mes prestations soient payées. Enfin le 15/02/2010 nous avons signé un CDD mais comme sa comptable partait il m'a demandé de reprendre ses fonctions, ctd le travail de comptable. La programmation m'est restée en plus, ce que j'ai continué à faire à domicile sans aucune rémunération, après le travail à plein temps comme comptable dans le bureau. Cette situation a duré jusqu'au 08/08/2010 quant il a enfin décidé d'embaucher à plein temps une personne pour la programmation. Il m'a persuadée de ne pas passer en CDI après la fin de CDD le 31/08/2010, mais prolonger le CDD pour me faire passer en CDI comme chargée de la direction du service économique de ses 2 entreprises dès que la deuxième soit créée.
A la fin du CDD prolongé il ne me réembauche plus à cause d'un litige avec mon mari, agent commercial indépendant qui a travaillé pour lui depuis 2005. (Le dirigeant a arnaqué mon mari pour ne plus lui payer les pourcents d'intérêt qu'il touchait d'après le contrat signé en 2005,car quand la radio était assez développée (grâce à mon mari) il pouvait embaucher d'autres agents commerciaux à un salaire fixe.
Or, à ce jour je me suis retrouvée sans travail, ni paiement de mon travail comme programmatrice de 2 ans et 1,5 mois ni des heures supplémentaires pour la période de presque 6 mois, ni même des frais kilométriques de plus de 1000 km (pour aller à la banque).
A mes demandes il me répond qu'il ne m'avait rien demandé et que si je l'avais fait de ma propre initiative, il n'y était pour rien. Toutes les indications pour mon travail je recevais alors par l'intermédiaire de mon mari, mais j'ai quand même un mail du 13/01/2010 adressé à mon mari avec mention de me passer le message, concernant la formation pour la planification avec un nouveau logiciel (j'ai alors passé 2 journées dans le bureau).
L'esclavage est aboli à ce que je sache. Est-ce qu'il y a un moyen de le faire me payer?
Merci infiniment

28/01/2011 18:17

Bonjour,
Si vous pouvez prouver que le CDD correspondait à un emploi lié à l’activité normale et permanente de l’entreprise, vous pouvez le faire requalifier en CDI...
Par ailleurs, si vous pouvez prouver que vous avez eu un temps de travail effectif sans en être rémunérée, vous pouvez en demander régularisation avec un effet rétroactif jusqu'à 5 ans...
Je vous conseillerais de vous rapprocher d'un avocat spécialiste...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

29/01/2011 11:28

Merci énormément pour votre réponse.
Je ne veux pas requalifier le CDD en CDI, je ne veux plus travailler pour une personne si malhonnête.
Par contre, mon travail pendant plus que 2 ans sans contrat pourrait être considéré comme un CDI à plein temps de fait.
Et c'est déjà à lui d'expliquer pourquoi il n'avait pas fait de DUE à l'URSSAF.
Je pense encore de m'adresser à l'inspection du travail car pour une entreprise commerciale aucun bénévolat n'est possible, donc il aurait dû être des écritures des paiements de ce service de programmation dans la comptabilité. Le fait qu'il n'y en a pas, pourrait être encore une preuve ? Malheureusement, je ne peux pas compter sur le témoignage de mes ex-collègues, le dirigeant leur a menacé de virer s'ils nous contactent quelle que soit la raison...
Et en tous cas j'aurai besoin d'aide d'un bon avocat.

Merci encore.

29/01/2011 12:19

Bonjour,
La requalification du CDD en CDI n'implique pas la réintégration...
Je vous propose ce dossier
Ce serait à l'employeur d'apporter des preuves de ce qu'il avance, votre rôle étant de dire que vous avez accompli un travail sans en être rémunéré et je pense que quand même vous arriverez à réunir de votre côté des preuves de cela...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

29/01/2011 12:39

bonjour,
en faite ,vous avez fait du télé travail ,si j'ai bien compris,donc ce travail devait être déclaré par le donneur d'ordre.
S'agissant d'une ste commerciale ,le bénévolat est exclu.
DUE obligatoire.
Sur votre ordinateur ,il y a certainement des traces qui peuvent servir de preuves .
Montez un dossier solide .
Ce que vous pouvez faire immédiatement ,c'est envoyer une lettre recommandée AR de mise en demeure .
.Vous dites que vous avez les preuves et les témoignages ,et que vous le denoncerez à l'URSSAF pour travail dissimulé si il ne vous paye pas ce qu'il vous doit.
Croyez moi cela va semer la panique dans l'entreprise et vos anciennes collègues qui ne veulent pas témoigner vont avoir la pression ,car il y aura des soupçons sur elles.
C'est une tactiques que j'ai employé plusieurs fois et au bout d'un certain temps ,les mêmes qui refusaient de témoigner ,se réveillent et témoignent officiellement ,tellement elles ont assez d'être soupçonnée .
Amicalement vôtre
suji KENZO

29/01/2011 14:31

J'ai bien étudié le dossier sur la requalification du CDD en CDI dont vous m'aviez donné le lien. Merci sincèrement, c'est vraiment très rassurant. Mais il faut quand même que je calcule mieux parce qu'il a arrêté mon travail le jour de la rupture du contrat avec mon mari, 24 jours avant la fin de CDD, mais il m'a quand même payé, comme il fallait, jusqu'à la fin du contrat, comme si j'avait travaillé normalement jusqu'à la fin du contrat, sans avoir précisé que c’était en fait le paiement d'une indemnité compensatrice de préavis.
Merci

29/01/2011 14:51

Il n'y a pas de préavis puisqu'il devait vous payer jusqu'au terme du CDD qu'il ne pouvait pas rompre avant son terme, il vous devait en plus éventuellement l'indemnité de précarité et, obligatoirement, de congés payés...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

29/01/2011 14:59

Oui, c'est cela que j'ai reçu. Il n'a pas pu ne pas me le payer, c'était compté par le cabinet d'experts comptables.
Maintenant il faut qu'il paie tout le reste qu'il me doit.

Merci

Cordialement

30/01/2011 11:44

Bonjour,
Ce qu'il faut ,c'est qu'il soit convaincu que vous avez des témoignages des salariés de l'entreprise.Cela va le mettre en colère et il commettra l'erreur de soupçonner les salariés d'avoir fait des témoignages .IL va s'en prendre à eux ,qui au bout d'un moment vont se révolter et témoigner reellement contre lui.Je suis contre les "rumeurs " mais parfois ,il faut savoir employer la rumeur à bon escient.
Amicalement vôtre
suji KENZO

30/01/2011 17:24

Je vous remercie pour vos conseils qui sont très importants dans mon désespoir.
Je vais rédiger une LR/AR en essayant de lui faire peur. Quant aux anciens collègues, il n’y est resté que ceux qui tolèrent cette pression, les soupçons et la méfiance extrêmes de sa part, depuis quelques années, mais malgré le mécontentement de la situation dont certains d’eux m’avaient parlé, ils n’osent quand même pas d’agir, car ils ont peur de perdre leurs emplois.
Et encore un souci: en attendant qu’il m’embauche j’ai travaillé quelques heures par semaine (distribution des pubs) et il l’a su. Ce qui pourtant l’a poussé à accélérer un peu mon embauche. J’ai maintenant peur qu’il présente ce fait comme la preuve de ce que je ne pouvais pas travailler pour lui car je travaillais ailleurs. Est-ce que cela pourrait m'empêcher?

30/01/2011 18:35

Bonjour,
Personnellement, je ne pense pas que les témoignages soient un point crucial, sauf d'anciens salariés, mais que vous devriez accumuler des preuves irréfutables par vous-même et d'utiliser tous le éléments juridiques à votre disposition pour faire valoir vos droits...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. Peschaud

Droit du travail

101 avis

Me. KADDOUR

Droit du travail

1 avis

Image Banderole Devenez bénévole sur Légavox

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.