Publié le 24/09/14 Vu 13 102 fois 0 Par Maître Matthieu PUYBOURDIN
L’usage du droit de préemption lors d’une vente sur adjudication

La Cour de cassation a précisé dans un arrêt du 25 juin 2014 les conditions d’exercice du droit de préemption lors d’une vente par adjudication qui relèvent des dispositions de l’article R. 213-15 du Code de l’urbanisme.

Lire la suite
Publié le 04/03/14 Vu 11 775 fois 5 Par Maître Matthieu PUYBOURDIN
Point de départ de l’action en prescription en cas de TEG erroné

Dans un arrêt du 16 octobre 2013, la Cour de cassation a considéré que le délai de prescription en matière de TEG erroné court, pour un non-professionnel, à compter du jour où l'emprunteur a eu connaissance de l’erreur de calcul.

Lire la suite
Publié le 18/11/15 Vu 8 805 fois 9 Par Maître Matthieu PUYBOURDIN
Le TEG et l'année (lombarde) de 360 jours

Par un arrêt du 17 juin 2015, la Cour de cassation a statué sur la prise en considération de la période du prêt non amortissable dans l'assiette du TEG et sur l'année lombarde.

Lire la suite
Publié le 01/10/13 Vu 7 240 fois 6 Par Maître Matthieu PUYBOURDIN
Le taux de période doit être expressément stipulé dans une offre de prêt immobilier

Aux termes d’un jugement rendu le 2 septembre 2013, le Tribunal de Grande Instance de MONTPELLIER (2ème chambre section A ; n° 12/04446) a condamné un établissement prêteur à payer à un emprunteur une somme de 35.000 euros aux motifs que le taux de période n’était pas indiqué dans l’offre de prêt immobilier.

Lire la suite
Publié le 17/06/11 Vu 7 214 fois 6 Par Maître Matthieu PUYBOURDIN
L'existence d'un trouble anormal de voisinage par une privation d'ensoleillement

La Cour de cassation a jugé récemment que la privation d'ensoleillement peut constituer un trouble anormal de voisinage au regard de l'activité du demandeur.

Lire la suite
Publié le 02/07/13 Vu 7 073 fois 1 Par Maître Matthieu PUYBOURDIN
Le taux conventionnel ne peut être calculé sur la base de 360 jours pour un prêt non professionnel

La 1ère chambre civile de la Cour de cassation a considéré dans une décision importante en date du 19 juin 2013 que le taux de l’intérêt conventionnel mentionné par écrit dans l’acte de prêt consenti à un consommateur ou un non-professionnel doit, comme le taux effectif global, sous peine de se voir substituer l’intérêt légal, être calculé sur la base de l’année civile.

Lire la suite
Publié le 23/04/14 Vu 6 608 fois 0 Par Maître Matthieu PUYBOURDIN
Les effets du redressement judiciaire sur une saisie immobilière

La chambre commerciale de la Cour de cassation a jugé dans un arrêt du 4 mars 2014 que la mise en redressement judiciaire d’un débiteur saisi entre le jugement d’adjudication et une déclaration de surenchère arrête la procédure de saisie immobilière.

Lire la suite
Publié le 23/04/12 Vu 6 376 fois 1 Par Maître Matthieu PUYBOURDIN
Saisie immobilière - Report d'une audience d'adjudication - Demande incidente

La Cour de cassation vient de préciser dans une décision récente du 22 février 2012 la nature de la demande formée par un créancier saisissant tendant à obtenir un report d'une audience d'adjudication. La Haute Cour considère qu'il s'agit d'une demande incidente devant être régularisée par un dépôt au greffe de conclusions signées d'un avocat conformément aux dispositions de l'article 7 du décret du 27 juillet 2006.

Lire la suite
Publié le 28/02/13 Vu 6 245 fois 5 Par Maître Matthieu PUYBOURDIN
Sanction d’un vice affectant un engagement de caution : la nullité est relative

Aux termes d’un arrêt date du 5 février 2013, la chambre commerciale de la Cour de cassation a considéré que « la violation du formalisme des articles L.341-2 et L.341-3 du Code de la consommation, qui a pour finalité la protection des intérêts de la caution, est sanctionnée par une nullité relative, à laquelle elle peut renoncer par une exécution volontaire de son engagement irrégulier, en connaissance du vice l’affectant ».

Lire la suite
Publié le 19/11/12 Vu 6 187 fois 0 Par Maître Matthieu PUYBOURDIN
Une SCI ne bénéficie pas toujours du droit de rétractation

La 3ème chambre civile de la Cour de cassation a considéré dans une décision du 24 octobre 2012 qu’une société civile immobilière dont l’objet social est l’acquisition, l’administration et la gestion par la location ou autrement de tous immeubles et bien immobiliers meublés et aménagés, n’est pas un acquéreur non professionnel au sens de l’article L. 271-1 du code de la construction et de l’habitation dès lors que l’acte d’acquisition est en rapport avec cet objet social.

Lire la suite
A propos de l'auteur
Blog de Maître Matthieu PUYBOURDIN

Avocat Associé au barreau de PARIS, le cabinet MPMCT se tient à votre disposition pour vous conseiller et/ou vous représenter devant l'ensemble des juridictions. Contact : mpuybourdin@mpmct-avocats.com

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux et sur nos applications mobiles