Vice de procédure sur évaluation professionnelle

Publié le Vu 180 fois 0 Par
09/02/2020 15:37

Bonjour,

Je suis agent territorial et j'aimerai être éclairci sur un point, selon le Décret N° 2014-1526 du 16 décembre 2014, article 6.

Lesmodalités d'organisation de l'entretien professionnel sont les suivantes :

1° Le fonctionnaire est convoqué huit jours au moins avant la date de l'entretien par le supérieur hiérarchique direct;

2° La convocation est accompagnée de la fiche de poste del'intéressé et d'un exemplaire de la fiche d'entretien professionnel servant de baseau compte rendu,

3° Le compte rendu porte sur les thèmes prévus à l'article 3 ainsi que sur l'ensemble des autres thèmes qui,le cas échéant, ont été abordés au cours de l'entretien,

4°Dans un délai maximum de quinze jours, le compte rendu est notifié au fonctionnaire qui, le cas échéant, le complète par ses observations sur la conduite de l'entretien ou les différents sujets sur lesquels il a porté, le signe pour attester qu'il en a pris connaissance et le renvoie à son supérieur hiérarchique direct,

5° Le compte rendu, complété, le cas échéant, des observations de l'agent, est visé par l'autorité territoriale,

6° Le compte rendu est versé au dossier du fonctionnaire par l'autorité territoriale et communiqué à l'agent.

Cependant, dans ma collectivité, les observations sont demandées au cours de l'entretien avant la notification, je ne pense pas que cela respecte la procédure. Pouvez-vous me confirmer ?

Une signature non datée est-elle une irrégularité de procèdure ?

Une notification qui ne mentionne pas les délais et voies de recours contentieux est-elle une irrégularité ?

Merci pour cet éclairage.

cdlt Dernière modification : 10/02/2020 - par Tisuisse Superviseur

Répondre

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. MONGIS

Droit administratif

18 avis

Me. Fregosi

Droit administratif

3 avis

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.