Préservation de la Nationalite francaise

Publié le 16/10/2014 Vu 1183 fois 4 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

22/09/2014 16:51

Bonjour,

Je vient de trouver une photocopie de certificat de nationalité aprés la mort de mon père ou il y a ecrit qu'il et francais en vertu de l'article 23 du code de la nationalité française
datent de 06 janvier 1958 par le juge de paix a oran je voulais savoir si il avait toujours sa nationalité fraçaise ou non

Merci Dernière modification : 22/09/2014

22/09/2014 18:15

bjr,
j'ai une réponse différente.
avant 1962, tous les occupants de l'algérie, alors départements français, étaient français, soit de droit commun , soit de droit local.
à l'indépendance de l'algérie en 1962, les français de droit commun sont restés français; les français de droit local ont reçu la nationalité algérienne et perdu la nationalité française sauf demande de reconnaissance de nationalité française faite avant 1967.
si on suit la réponse de bagio tous les algériens seraient français aujourd'hui par filiation, ce qui n'est pas le cas.
vous pouvez consulter ce lien sur ce sujet:
https://www.siv.archives-nationales.culture.gouv.fr/siv/cms/content/display.action?uuid=8dc87e75-c0f2-4b5b-be8e-a6999f19bb6a&version=1&preview=false&typeSearch=&searchString=
cdt

22/09/2014 18:29

slt
oui je le sait que il y a le droit commun et le droit civile mais sur le certificat il le motionne pas

22/09/2014 18:33

il vous appartient de chercher si votre père était français de droit commun ou de droit local.
le lien, que je vous ai donné, devrait vous donner quelques pistes pour y parvenir.
quelle nationalité avait votre père après 1962 ?

Répondre
Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. MONGIS

Droit administratif

18 avis

Me. Fregosi

Droit administratif

4 avis

Image Banderole Devenez bénévole sur Légavox

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.