Vente d'un bien après rachat de parts sur une succession

Publié le 12/02/2015 Vu 951 fois 3 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

12/02/2015 10:59

Bonjour a tous
Suite au décès de ma tante en mars 2013 /succession faite en septembre 2013
J'ai racheté les parts des copartageants sur un bien immobilier qui a été estimé à 50 000 euros au moment de la succession
Je revends ce bien aujourd'hui a 65 000 euros
J'aimerai savoir de quel montant est la plus value
De plus, mon notaire m'a vaguement dit que je dois mettre 6000 /7000 euros de côté au cas ou l'administration reviendrait sur la succession
Je ne comprends pas trop pourquoi étant donné que je paye une plus value ce qui est normal mais les 6000 ou 7000 en plus je ne comprends pas et il n'a pas été clair sur l'explication
Je précise qu'il m'a laisser un message a 20h30 un soir il était dans sa voiture avec un kit main libre et je n'ai pas tout compris
J'ai reçu le ssp a signé et en même temps mon notaire m'a demandé un document de tous les copartageants comme quoi ils renoncent au complément de partage ce qui a été fait

J'ai demandé a mon notaire la somme de la plus value et des explications sur ces 6000 ou 7000 euros mais il ne répond pas
Je ne comprends pas pourquoi il ne m'informe pas précisément des frais que je vais avoir
Il me semble que son travail consiste a informer et conseiller son client en temps et en heure et pas au dernier moment et sans explications car je précise que j'ai attendu de signer le ssp depuis décembre
Ne me dites pas de lui poser des questions précises car tous mes mails et mes coups de fils restent sans réponse
Pouvez vous m'éclairer?
Merci d'avance

Superviseur

12/02/2015 13:32

De plus, mon notaire m'a vaguement dit que je dois mettre 6000 /7000 euros de côté au cas ou l'administration reviendrait sur la succession
Je ne comprends pas trop pourquoi étant donné que je paye une plus value ce qui est normal mais les 6000 ou 7000 en plus je ne comprends pas et il n'a pas été clair sur l'explication

Bonjour,
Je pense que votre notaire craint que le fisc s'aperçoive d'une sous évaluation volontaire du bien au moment de la succession et donc de droits de succession non payés. D'autant que, s'agissant de l'héritage d'une tante, les droits de succession sont assez élevés (55%).

12/02/2015 13:40

Euh oui mais il y a que 15000 euros de différence et 6000 ou 7000 euros en plus de la plus value je trouve ça énorme
Et surtout je ne comprends pas pourquoi il ne m'a pas informé de cela avant
Depuis novembre que le dossier doit se faire il m'a informé de cela avant hier après avoir signé le ssp
De même que le document des copartageants qui stipule qu'ils renoncent au complément de partage, il le demande le jour de la signature du ssp et ne m'a pas informé de cela avant.
Imaginez si l'un des copartageants n'est pas d'accord comment je fais?
Je trouve ça anormal de ne pas être averti avant
Dites moi si j'ai tort ou raison?
Merci janus

12/02/2015 13:48

De plus , cette succession vient de la sœur de mon père qui est décédé avant elle donc nous sommes en représentation de notre père

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. MONGIS

Droit administratif

18 avis

Me. PUISSANT

Droit administratif

0 avis