reconnaissance anticipée par père non biologique

Publié le 27/12/2010 Vu 4232 fois 3 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

26/12/2010 23:38

Bonjour,
J'attends un enfant dont le père biologique (avec qui je ne vivais pas) ne voulait pas entendre parler au début de ma grossesse. j'ai décidé quand meme de garder l'enfant et j'ai rencontré un homme depuis qui est génial et veut devenir son papa et j'ai une confiance absolue en lui. Comme je n'avais aucune nouvelle du premier, j'ai décidé de reconnaitre mon enfant par anticipation avec mon nouvel ami pour qu'il porte son nom et se sente légitimement son père, et aussi parce que c'est plus pratique que le pere soit celui qui vit avec l'enfant et assume l'autorité parentale. Mais depuis peu (le bébé n'est pas encore né) le père bio s'est manifesté et me dit qu'il veut bien assumer sa part de responsabilités. Je lui ai dit que le bébé avait déjà été reconnu et du coup il ne veut plus s'en occuper.... je voudrais bien ne pas cacher ses origines à mon bébé et j'aimerai qu'il ait un lien avec son père naturel mais je ne veux pas revenir sur ma décision car j'ai confiance dans mon ami et nous vivons déja ensemble. Pourra t il facilement contester la paternité de mon ami s'il ne s'occupe pas du petit ? a t il la possibilité de le reconnaitre aussi avant sa naissance ? que se passe t il si le bébé a deux reconnaissances dont une faite avec la maman ?
Si le père bio fait valoir ses droits dans les années à venir (5 ans je crois) est-ce que mon ami qui va être le père officiel de mon enfant ne perdra pas tous ses droits ? même s'il peut prouver qu'il a été un vrai père exemplaire? est-ce qu'il aura droit d'adopter mon enfant si la filiation est contestée par le père bio ?
merci de m'aider

Modérateur

27/12/2010 00:09

parce que c'est plus pratique que le pere soit celui qui vit avec l'enfant et assume l'autorité parentale

C'est plus pratique pour qui ? Pour vous, votre nouvel ami ou votre enfant ?

Ca risque surtout de se compliquer si le père biologique se manifeste, reconnait son enfant à la naissance et aura droit à l'autorité parentale conjointe de par ce fait.

Si votre ami a fait une "reconnaissance du ventre" avant la naissance et le reconnait à la naissance, normalement, il n'aura pas besoin de l'adopter, ce sera deja son enfant... si le père bio fait le mort et laisse tomber.

Pour les 5 ans, vous devez vouloir parler de la possession d'etat qui rendrait votre ami le père de votre enfant. Ca, c'est au cas où le père biologique reconnaitrait son enfant ou pas, et n'assumait en rien son role de père (pas de pension, pas de contact, rien)

C'est bien compliqué tout ça, il n'y a que l'avenir qui vous dira ce qu'il conviendra de faire. Parce que si le père bio est revenu vers vous pour vous dire qu'il etait pret à assumer sa paternité, que vous l'avez reçu en lui disant que son enfant est deja reconnu par un autre alors qu'il n'est meme pas né, ça risque de le travailler.

Il ne voulait pas de l'enfant, il a eu le temps de reflechir et d'assumer. Il veut le reconnaitre, vous lui dites "trop tard quelqu'un d'autre l'a fait à ta place", il vous dit qu'il ne veut plus s'en occuper. Il va de nouveau reflechir et surement revenir à la charge et faire valoir ses droits. Droits auxquels vous ne pourrez pas vous opposer. Et il pourrait se retourner contre l'homme qui a reconnu son enfant indument à sa place
__________________________
Toute société, pour se maintenir et vivre, a besoin absolument de respecter quelqu'un et quelque chose.
(Fiodor Dostoïevski)

27/12/2010 00:55

merci pour votre réponse. je pensais que c'était plus pratique pour tout le monde, mon enfant, mon ami et moi aussi car je pensais que le pere bio ne reviendrait jamais. c'est ce qu'il m'avait dit.
Je sais, c'est compliqué !!! et ça me fait peur toutes ces complications possibles ... mais comment dire à mon ami maintenant qu'il devrait se rétracter pour éviter les ennuis alors qu'il est super investi ?
peut il encore se rétracter avant la naissance ?
et pour l'adoption, je posais la question pour mon ami, au cas où sa paternité légitime soit contestée par un test ADN, aura -t il perdu une partie de ses droits, notamment celui d'adopter mon enfant ?
merci mille fois pour votre aide !

27/12/2010 08:00

[/b] Ca risque surtout de se compliquer si le père biologique se manifeste, reconnait son enfant à la naissance et aura droit à l'autorité parentale conjointe de par ce fait.
Si un homme a reconnu l'enfant, il n'est plus possible que le père biologique reconnaisse l'enfant

peut il encore se rétracter avant la naissance ?
Non, lorsqu'il a fait la reconnaissance, on lui a dit que c'était irrévocable. Il doit assumer toutes les conséquences de sa fausse déclaration.
Vous n'avez plus qu'à attendre que le père vous traine en justice après la naissance de l'enfant et préparer vos économies pour payer l'avocat.

mon ami, au cas où sa paternité légitime soit contestée par un test ADN, aura -t il perdu une partie de ses droits, notamment celui d'adopter mon enfant ?
Il perdra TOUS ses droits sur l'enfant, il ne pourra pas l'adopter sauf si un jour, le père est déchu de son autorité parentale ou que le père consent à l'adoption (de toute façon, s'il l'adopte sans vous épouser, c'est vous qui n'aurez plus aucun droit sur l'enfant).

Vous êtes quand même irresponsable. Vous acceptez qu'un homme que vous connaissez quasimment pas (vous êtes ensemble que depuis quoi ? moins de 6 mois ?) prenne la responsabilité d'un enfant qui n'est pas le sien (donc forcément, lui-même n'est pas très mature) dans un couple encore instable. Quand vous vous séparerez, vous allez aussi demander au prochain d'être le père de votre enfant ?

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. Ranchère

Droit civil & familial

0 avis

Me. TOUCHE

Droit civil & familial

0 avis

Image Banderole Devenez bénévole sur Légavox

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.