Reconnaissance de paternité

Publié le Vu 882 fois 6 Par casayoda
26/11/2014 15:35

Bonjour,
Je viens de retrouver sur un réseau social une ex et il se peux que je sois le père de sa fille!Notre séparation date de juin 1990 et la naissance en mars 1991.d'après les discutions que j'ai eu avec la mère plus des photos (ressemblance !)tout me laisse supposer que je suis le père mais la mère me dit le contraire alors qu'elle a fait ce qu'il fallait pour que je le pense;mais depuis je ne pense qu' a ça et je voulais savoir si j'ai un moyen de savoir (test ADN je sais possible mais....!)et quelle procédure ?On m'a dit que c'était trop tard et que seul l'enfant peut demander avant ses 28 ans!
d'avance merci.
Cordialement

26/11/2014 15:57

bjr,
cette fille a-t-elle déjà fait l'objet d'une reconnaissance de paternité par un homme qui l'aurait élevé pendant plus de 5 ans ce qui rendrait cette paternité incontestable ?
en l'absence d'une paternité déjà établie, vous pouvez reconnaître cet enfant par déclaration de n'importe quelle mairie car, il n'existe pas à ma connaissance, de délai de prescription en la matière.
cdt

26/11/2014 16:45

Bonjour,
la fille a été reconnue a la naissance par mon"successeur auprès de madame mais les a mises a la porte10 mois plus tard!je sais que ce monsieur est parti avec une autre personne qui lui a demandé de payer une pension car il ne voulait pas.c'est tout ce que je sais.Elle a le nom de son prétendu père mais qui n'a rien fait de très paternel.Je sais qu'il y a eu un beau père aussi pendant une dizaine d'années et rien d'autre.
Il n'y a pas moyen de faire une recherche ADN pour prouver que je suis le père?La mère a tellement embrouillé les choses qu'elle a du mal a dire la vérité.
Merci de votre intervention!
cordialement

26/11/2014 17:00

Hello Casayoda
Etant donné l'age de cette fille le plus simple est de prendre contact avec elle
de voir ce que cela representerait pour elle, mais aussi pour vous sachant ce que cela entrainerait d'obligations etc..Et pour ça si vous avez d'autres enfants eu d'autres aventures ou ex etc...
en cas d'intéret réciproque un premier test génétique peut etre fait librement à l'étranger ( vous milliardaire moi je veux bien être reconnu si vous voulez!)..et confirmé légalement si nécessaire ensuite.

ps la "ressemblance" a parfois de ces surprises...j'ai dans ma famille 2 cas dont l'un connu par moi 40 ans apres d'un bebe conçu avant la noce ( à une époque ou "ça ne se faisait pas) dont on disait que s'il avait fallu rechercher le père il suffisait d'avoir la photo du bébé son "portrait craché"...qui a été un excellent père jusqu'à sa mort ..mais pas bio!
..alors a part en cas d'urgence médicale, de greffe de moelle etc..calculez les risques non plus avec la mère mais avec l'interessée.

26/11/2014 17:32

bjr,
comme cette fille a déjà une paternité d'établie au regard l'état civil, vous ne pouvez pas reconnaître cet enfant.
la seule possibilité c'est de faire une action en contestation de paternité devant un tribunal.
cdt

26/11/2014 18:12

re bjr,
je sais qu'il est possible de faire le test ADN a l'étranger.La fille,je l'ai contactée et elle sait ce que je pense mais encore trop proche de sa mère et ne peut pas faire le test...plus tard peut-être et je comprends!!!
Mais si c'est vrai que je peux contester la paternité en passant par le tribunal je suis prêt;le problème c'est que je ne veux pas causer d'ennuis à la mère mais avoir un moyen de pression pour lui faire avouer.Moi je suis à Nice la mère a Chambéry et la fille a Lyon,je dois faire quoi?passer a quel tribunal ou passer par un avocat???
Je veux juste que la fille,qui jusqu'à présent pensait qu'elle avait un lâche comme père sache que je suis la comme je l'ai toujours été pour mes fils.Je ne suis pas milliardaire hélas pour elle mais au moins question de morale....même si ça revient à dire que la mère est fautive(mais avec des excuses !)
Merci!

26/11/2014 20:07

"Je veux juste que la fille,qui jusqu'à présent pensait qu'elle avait un lâche comme père sache que je suis la comme je l'ai toujours été pour mes fils.Je ne suis pas milliardaire hélas pour elle mais au moins question de morale."..
Cette option peut se régler sans rajouter des drames ou complications pour tous (qu'en pensent vos fils ?)...
Un courrier officiel, acte notarié, ... lui faisant donation de quelque chose de symbolique ou d'une assurance vie..vous rassurera moralement et lui laissera la liberté de remuer les choses quand cela lui paraitra utile, (souvent cela vient quand soi-même on devient parent.

Répondre

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. TOUCHE

Droit civil & familial

0 avis

Me. DUCROS FERR.

Droit civil & familial

1 avis

Me. GALLET

Droit civil & familial

9 avis

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.