demande de garde par des grands parents violents

Publié le 02/02/2011 Vu 2173 fois 6 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

02/02/2011 14:34

pendant un repas de famille chez mes beaux parents j'ai était violament prise a partie par ma belle famille qui m'a insultés a plusieurs reprises et par mon beau père qui a egalement essayer de me frapper alors que je tenais mon petit garçon de 2 mois dans les bras si il n'avait pas été retenu par mon beau frére et mon mari je ne sais pas comment ca aurais fini , suite a cette altercation mon mari et moi avons décider de couper les ponts avec eux sachant que mon beau père est violent de nature et que cette situation si elle c'est produite pourra ce reproduire a tout moment nous avons préférés jouer la sécurité surtout pour notre petit. mais suite a cela il menace de demander un droit de garde pour voir le petit sans nous et peu etre meme pour l'avoir pendant les vacances, il sont instablent et violent j'ai trés peur pour mon petit garçon, la propre mère de mon beau père peu en témoigner il ne se parlent plus non plus comme avec pratiquement toute la famille...Que doit-on ou peut-on faire pour éviter ca juridiquement parlant quelle demarche pourrais faire en sorte qu'ils ne puissent rien obtenir du tout et dans le cas contraire a quoi doit-on s'attendre. merci d'avance pour votre aide.

Modérateur

02/02/2011 16:44

Bonjour, votre beau pere peut faire une demande de droit de visite et d'hebergement pour son petit fils.

Or, le juge statue toujours dans l'interet de l'enfant et non des grands parents. Comme il est evident qu'il n'est pas dans l'interet de l'enfant d'avoir des relations avec son grand pere de par son comportement violent et que plusieurs personnes pourront en temoigner, et qu'en plus, aucun lien affectif n'est encore etabli vu l'age de votre enfant, mon avis est que vous pouvez dormir tranquille et qu'il n'aura surement pas de droit de visite
__________________________
Toute société, pour se maintenir et vivre, a besoin absolument de respecter quelqu'un et quelque chose.
(Fiodor Dostoïevski)

02/02/2011 17:02

merci pour votre réponse, sachant qu'il n'y a que la mère de mon beau père qui serais prête a témoigner et par courrier uniquement car tout le reste de la famille a peur de lui...mais peu etre qu'en deposant une plainte ou une main courante, mais l'altercation c'est passée il y a 8 mois donc je pense qu'il doit y avoir préscription pour faire ca....je ne sais pas je voudrais tellement être sure qu'ils ne peuvent rien ! merci encore claralea .

Modérateur

02/02/2011 17:11

oui, c'est un peu tard pour deposer plainte, mais votre mari aussi est temoin que son pere est violent. Et sa propre mère. Un ascendant et un descendant qui declare la meme violence...

De plus, comme je vous disais, le juge statue dans l'interet de l'enfant, quand par exemple, un lien affectif s'est tissé entre un grand parent et le petit enfant. Vu que la derniere fois que votre beau pere l'a vu, votre fils avait 2 mois, autant dire qu'ils ne se connaissent pas. De plus, vous n'avez aucune relation avec le grand pere, sinon conflictuelle parce qu'il a ete violent envers vous. Meme s'il n'a pas reussi car deux personnes se sont interposés mais il n'a pas calculé que vous aviez un bebe dans les bras pour vouloir se jeter sur vous.

Tout ça, il faudra le ressortir si un jour il lui venait la subite envie de demander un droit de visite au JAF
__________________________
Toute société, pour se maintenir et vivre, a besoin absolument de respecter quelqu'un et quelque chose.
(Fiodor Dostoïevski)

02/02/2011 17:23

ca me rassure un peu tout ca, êtes vous avocate ou avez vous connu ce genre de situation ? MERCI pour vos conseils et éspérons que cela suffise je ne peu donc rien faire par avance il faut que j'attende qu'ils est déposés leurs demande, c'est dommage j'éspére que la mère de mon beau père n'aura pas était intimidée et acceptera toujours de nous aider. sinon il ne restera que mon mari pour en attester. merci.

Modérateur

02/02/2011 21:27

Non, je n'ai heureusement pas connu le meme cas !

L’intérêt primordial de l’enfant
« Seul l’intérêt de l’enfant peut faire obstacle » au droit de l’enfant, de voir ses grands-parents, précise la loi.
Inaptitude des grands-parents à s’occuper des petits-enfants, refus des enfants de les voir, mauvais rapports entre les parents et les grands-parents, à tel point que cela risque de perturber Pitchoun… Tels sont les situations dans lesquelles le juge aux affaires familiales (JAF) peut interdire le maintien des relations petit-enfant / grands-parents.
Cela, uniquement dans l’intérêt de l’enfant. La seule mésentente entre les grands-parents, leur fils, fille, gendre ou belle-fille, ne suffit donc pas à empêcher l’enfant de voir ses grands-parents !


Sauf que dans votre cas, ça depasse la simple mesentente et le JAF en tiendra compte. Et vous n'avez pas cassé le lien affectif de votre fils avec ses grands parents, il ne les connait pas et si c'est le genre de grands parents qui se permettraient de vous denigrer aux yeux de votre fils, aucun interet pour l'enfant de les voir
__________________________
Toute société, pour se maintenir et vivre, a besoin absolument de respecter quelqu'un et quelque chose.
(Fiodor Dostoïevski)

02/02/2011 22:35

Les réponses sont justes SI le juge vous croit alors que les grands-parents disent le contraire !
Donc s'ils vont en justice, je vous conseille de prendre un avocat

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. Ranchère

Droit civil & familial

0 avis

Me. TOUCHE

Droit civil & familial

0 avis

Image Banderole Devenez bénévole sur Légavox

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.