ABANDON DE FOYER PAR LE MARI

Publié le 19/03/2011 Vu 3764 fois 8 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

18/03/2011 20:37

Bonjour,
je suis vraiment dans une situation très délicate, en me mariant mon mari m'a interdit de travailler, il a toujours tout payé à la maison du jour au lendemain il quitte le domicile conjugal, il revient juste prendre ses vetements et quelques affaire genre tv,lecteur dvd et ordinateur ensuite il coupe l'abonement de gaz, d'électricité et le téléphone il ne m'a pas laissé le moindre sous et il va pas tarder à demander le divorce tout ça sur un coup de tete bref en me renseignant je sais que c'est une faute par rapport à notre contrat de mariage, et maintenant je me retrouve a payer le loyer et les factures seule alors que dans le bail il y'a notre nom à tous les deux et nous sommes encore marié, a t-il le droit de faire cela? aussi ai je le droit de vendre quelques bricoles à la maison pour pouvoir payé mes factures en attendant d'avoir un emploi parce que je perçois aucun revenu, on m'a dit que ce qui était dans l'appartement était à nous deux et que j'ai soit disant pas le droit d'y touché je trouve sa injuste, lui a pris des affaires communes (voir plus haut) a arrété de tout payé alors qu'on est sensé payé a deux et moi je dois rien touché c'est normal? merci beaucoup j'espère vraiment que vous me pourrez me répondre je sais vraiment plus quoi faire.
ps: Je compte prendre un avocat mais comme mon rendez vous est encore loin je souhaiterais avoir des informations pour me rassuré

18/03/2011 20:58

Vous ne pouvez que prendre un avocat tout de suite, pour demander le divorce au plus vite et aussi, faire un référé au JAF pour obtenir, dans l'urgence, une pension alimentaire de votre mari.

Mais attention, cette pension cessera dès que vous aurez divorcé, donc trouvez dès maintenant un travail et arrêtez de vous conduire en être inférieur (comment avez-vous pu accepter qu'il vous interdise de travailler ????)

18/03/2011 21:08

merci pour votre réponse, et oui c'est ce que j'ai fait, j'ai rendez vous le mois prochain et pour ce qui est du travail c'est pas parce que je me conduis en être inférieur mais on me l'a fait subir malgré moi,enfin sa c'est une autre histoire. Et sinon ai-je le droit de vendre certaines choses pour subvenir à mes besoins en attendant? J'ai peur qu'on me le reproche par la suite. C'est quoi le JAF? Si monsieur perçoit seulement les assedics d'un montant d'environ 900 euros j'aurais quand même le droit a ce qu'il m'aide? parce qu'au niveau du contrat de mariage tout doit être partagé dette ou salaire non?

18/03/2011 21:17

Et sinon ai-je le droit de vendre certaines choses pour subvenir à mes besoins en attendant? oui (particulièrement les choses auxquelles il tient) et surtout, changez les barillets des serrures (au moins un) pour qu'il ne puisse plus rentrer et prendre des affaires (s'il vient et insiste pour entrer, appelez la police)
Allez au commissariat pour faire une main courante signalant la date où le mari a quitté le domicile conjugal (notez le n° de la main courante que vous communiquerez à votre avocat)

Allez voir une assistante sociale, le CCAS (dès lundi). Vous n'avez aucun revenu donc il faut demander une aide au logement et le RSA, l'aide pour payer électricité et gaz, un accès à une épicerie sociale, voire une aide d'urgence.

18/03/2011 21:24

J'ai déjà déposé une main courante pour ce qui est de ne pas le laissé entrez je me suis renseigné auprès de l'officier de police qui a pris note de la main courante il m'a dit que tant que dans le bail il y'a nos deux noms il a le droit d'entrer dans l'appartement mais il n'a pas le droit de toucher au affaires communes, je dois le laisser entré bien qu'il est tout coupé et qu'il a envoyé un courrier a notre propriétaire signalant qu'il avait quitté le domicile?

18/03/2011 21:44

C'est quoi le JAF? Si monsieur perçoit seulement les assedics d'un montant d'environ 900 euros j'aurais quand même le droit a ce qu'il m'aide? parce qu'au niveau du contrat de mariage tout doit être partagé dette ou salaire non? merci

Modérateur

18/03/2011 21:48

Le JAF c'est le juge aux affaires familiales. Il a quitte le domicile conjugal, donc non, il ne revient pas quand il veut

oui (particulièrement les choses auxquelles il tient)

Trop fort !!! (rire)

Claralea , vous n ' êtes pas ici pour passer votre temps à vous bidonner !
__________________________
Toute société, pour se maintenir et vivre, a besoin absolument de respecter quelqu'un et quelque chose.
(Fiodor Dostoïevski)

Modérateur

18/03/2011 22:38

Claralea , vous n ' êtes pas ici pour passer votre temps à vous bidonner !

Et pourtant, si vous saviez... d'accord, j'ai le rire facile car beaucoup d'humour, mais des fois il y a des reflexions excellentes qui me font beaucoup rire devant l'ordi
__________________________
Toute société, pour se maintenir et vivre, a besoin absolument de respecter quelqu'un et quelque chose.
(Fiodor Dostoïevski)

19/03/2011 12:14

tant que dans le bail il y'a nos deux noms il a le droit d'entrer dans l'appartementnon. Ce n'est plus son domicile, c'est le votre, donc il n'a pas à entrer si vous ne voulez pas

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. TOUCHE

Droit civil & familial

0 avis

Me. CUISINIER

Droit civil & familial

4 avis

Image Banderole Devenez bénévole sur Légavox

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.