Attouchement par enfants sur une fille de 4 ans

Publié le 10/11/2010 Vu 5126 fois 4 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

14/02/2009 11:39

Bonjour,

Ma fille de 4 ans a subi des attouchements par les enfants de la compagne à son père. Ces enfants ont 5 et 9 ans. Que dois je faire?
Est ce que j'ai le droit d'interdire son père de la prendre pour dormir.

En vous remerciant.

Cordialement.

15/02/2009 09:26

Bonjour,

Dans un premier temps en parler au père si vous avez des contacts.

Dans un second temps demander au Juges de affaires familiales du TGI dont vous dépendez, la suspenssion provisoire du droit d'hébergement.
Vous pouvez demander a un médecin spécialisé de s'entretenir avec votre enfant pour faire un premier bilan afin de compléter votre demande auprès de juge.

Attention, vous allez lancer une machine lourde, le Juge devant, si les faits sont avérés, saisir le procureur de la république voir le juge des enfants...

Bon courage

10/11/2010 11:46

deja il faut informer les services concernées des doutes commissariat medecin moi jai vecu ca avec mon bo fils que jai pris a la maison il y a trois an il a fait des attouchement et plus a ma fille age a l'epoque de 6 an et lui de 10 an je sais que ca fait mal de savoir nous quand on la su on en a fait part a son educatrice et il a ete place en foyer on passe au tribunal le 27 et par les auditiobn on a su que ca ete plu loin que ce qui nous avait ete dit et on a appri que mon bo fils a ete abuser par son grand frere avant de vivre che nous donc il ne faut pas prendre ca a la legere meme si ces difficile a vivre cordialement

10/11/2010 13:25

Des attouchements sexuels entre une petite fille de 4 ans et un petit garçon de 5 ans ... avant on appelait ça "jouer au touche-pipi", c'est à dire une découverte du corps pour les enfants en bas-age. Vive les USA où on est capable de juger une fillette de 4 ans.

Evidemment, les enfants n'ont aucune responsabilité pénale et si vous voulez envenimer les choses, il va falloir commencer par prouver vos dires. La logique veut déjà que vous
- en parliez à votre médecin
- en parliez avec le père de l'enfant

Evidemment, vous n'avez aucun droit de priver le père de son enfant et le risque en allant voir le JAF, c'est de passer pour celle qui accuse le père de problèmes sexuels pour le priver de ses enfants (ça a été tellement fait) donc avant, il faut avoir des "munitions" comme un rapport d'un pédopsy.

10/11/2010 17:39

Entièrement d'accord avec Domil !
__________________________
"Le bonheur est un mot abstrait, composé de quelques idées
de plaisir..."

Voltaire

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. Ranchère

Droit civil & familial

0 avis

Me. TOUCHE

Droit civil & familial

0 avis