attouchement sur mineur de 3ans

Publié le 22/01/2011 Vu 3490 fois 4 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

22/01/2011 03:47

Je suis séparée du pére de ma fille qui est agée aujourd'hui de 3ans.Depuis février 2010 son père a commencé a effectué ses droits de visites. Je suis partis en france métropolitaine pour une formation et donc pour lui permettre de voir sa fille je l ai laissé en martinique avec ma mère.Depuis avril l'enfant a commencer à dire que son père l'embrassait sur son sexe, les premières visites étaient assez éprouvantes toujours ds les pleurs.Ensuite je suis rentrée au pays suite à un grave accident. au mois d'octobre je sors de l'hopital et m'occupe de ma fille elle semble rétisente quand je souhaite lui mettre du talc et refuse la toilette disant que sa brule. Une autre fois me dis que son père l embrasse sur le sexe en me montrant ou exactement! Aprés avoir demandé une explication à son père elle m aconfier que ce n'etait ps à l'interieur les médecins l'ont déjà examiné et n'ont rien vu en ce qui concerne une éventuelle pénétation, ms cela n'écarte pas le fait de possible attouchements! je voudrais être sereine quand je lui confie notre fille! je ne sais pas quoi faire et j'ai peur que l'on interprete cela comme une vengeance sachant que l'on s'est séparée pour violence conugale! Comment dois-je procéder? De plus qu'il à porter plainte contre moi pr non présenttion de l'enfant alors qu'elle était malade. de plus il était d'accord pou échanger nos week end!Je voudrais savoir comment faire pour protéger sans être accusé de vouloir l'éloigner de son père sachant que je dois repartir avec elle sur la métropole?

22/01/2011 09:13

JE TE CONSEILLE DE PRENDRE UN AVOCAT ET D AMENNER TA FILLE J AIS UN PSYCOLOGUE ET ELLE POURAS FAIR LE NESESAIRE CAR ELLE VA L EXAMINER ET FAIR UN RAPORE ET TU POURRAS L AMENER A TON AVOCAT PUI LE PRESENTER EU JUGE

Modérateur

22/01/2011 11:34

Bonjour, il faut que vous fassiez suivre votre fille par un pedopsychiatre à qui elle pourra se confier et qui saura la faire s'exprimer. Ensuite, quand le pedopsychiatre vous aura delivré une attestation confirmant les dires de la petite, vous faites une requete en urgence aupres du JAF de votre domicile pour changer les DVH du pere en droit de visite simple et vous prenez un avocat pour votre fille, c'est gratuit, il pourra defendre ses interets devant le JAF. Il ne faut pas laisser durer cette situation, c'est terrible, votre fille se confie à vous, vous dit que papa lui fait des choses pas claire et vous la redonnez au pere parce qu'il porte plainte pour non presentation d'enfant. Il faut reagir tres tres vite pour l'equilibre de votre fille, c'est tres important
__________________________
Toute société, pour se maintenir et vivre, a besoin absolument de respecter quelqu'un et quelque chose.
(Fiodor Dostoïevski)

22/01/2011 12:02

Ce n'est pas une requête au JAF qu'il faut faire mais une plainte à la police. LE JAF se devrait de refuser le moindre changement car la présomption d'innocence l'emporte et c'est au juge des enfants saisi de l'affaire qui devrait prendre la décision.

22/01/2011 13:10

Oui c'est une plainte à la police qu'il faut faire. Le JAF, ça va durer des mois pour s'entendre dire que les faits ne sont pas avérés et qu'il ne change rien à l'ordonnance actuelle, c'est pas possible. Il faut protéger cet enfant.
Avec une plainte à la police, votre fille sera vue par un psy et un médecin (c'est la police qui vous donnera les noms et adresse des ces médecins), le papa entendu etc... C'est rapide.

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. TOUCHE

Droit civil & familial

0 avis

Me. CUISINIER

Droit civil & familial

4 avis

Image Banderole Devenez bénévole sur Légavox

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.