déménagement et fin résidence alternée

Publié le 31/12/2010 Vu 5196 fois 6 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

14/09/2010 07:19

Bonjour,

Par jugement rendu en début d'année 2009, mon ex conjointe et moi étions en résidence alternée pour nos jeunes enfants.
Cependant, elle a, le jour de la rentrée, déménagée à 50km et a inscrit nos fils dans une nouvelle école et tout ça sans même m'en parler et pour raisons personnelles.
Je m'étais arrangé avec mon travail pour être près de mes fils une semaine sur deux afin que la résidence alternée puisse de dérouler normalement.
Aujourd'hui je suis dans l'impossiblité d'exercer mon droit de résidence alternée. Mes enfants sont jeunes et dans une nouvelle école, ils ont de se fait commencé à prendre de nouvelles habitudes.

Svp que dois je faire que puis-je demander au JAF.

Sachant que je suis pour le travail en déplacement une semaine sur trois le reste je travails dans la ville où mes enfants allés à l'école.
Il m'est donc pas possible d'acceuillir mes enfants en résidence habituelle dans la ville où s'exercée la résidence alternée, il faudrait que je déménage près du siège de mon entreprise pour pouvoir les acceuillir tous les jours ce qui implique donc que mes enfants redéménagent dans une nouvelle ville, et école et plus loin de leur mère.

Merci de votre aide je suis perdu!

14/09/2010 14:18

Puisque vous ne pouvez demander la résidence exclusive, vous êtes coincé. Vous devez faire une requête au JAF pour déjà faire constater l'attitude de la mère, fixer la résidence exclusive chez la mère (pas le choix) mais en profiter pour avoir des droits d'hébergement étendus : par exemple, tous les WE, toutes les vacances scolaires et que ce soit la mère qui soit contrainte, à ses frais, d'amener les enfants et de venir les chercher.

14/09/2010 16:40

merci de votre réponse claire et qui m'aide beaucoup pour la rédaction de mon assigantion.

Je souhaiterai avoir votre avis pour savoir s'il est possible en démontrant :
que mon ex conjointe a déménagé et changé les enfants d'école seulement dans le but de :
- suivre et de s'installer avec son nouvel amant (avec qui elle est depuis 2 mois -mes enfants en ont connu 3 en un an-!)
- et de me faire du mal en m'éloignant d'eux (car c'est là aussi sa plus grande motivation)suffit à démontrer qu'elle n'est pas en mesure d'assurer un avenir stable et serain à mes enfants et ainsi me permaittrait d'obtenir la résidence exclusive de mes fils.
(tout en sachant que pour l'assurer nous devrions déménager tous les 3 en cours d'année dans une nouvelle ville.)

Elle n'agit en aucun cas dans l'intérêt de ses enfants mais dans le sien et cela m'inquiéte quant à l'avenir.
Par ailleurs, elle est sans emploi et en arrêt maladie depuis quelques mois maintenant, elle vit "au crochet" de ses amants successifs et cela m'angoisse pour l'avenir de mes enfants.

J'hésite donc entre demander la résidence habituelle chez moi où demander ce que vous m'avez indiqué (cela m'enlève le pb du déménagement mais n'en reste pas moins que je ne la considère pas saine et fiable pour élever mes enfants et cela me fait peur!)

J'ai peur qu'en demandant la résidence habituelle on ne me l'accorde pas du fait de ce déménagement en cours d'année et de la difficulté à prouver qu'elle n'est pas saine et fiable pour éléver ses enfants.

Ainsi si je demande la résidence exclusive est ce que je risque de tout perdre?
Peut on demander dans une assignation deux choses différentes?la résidence habituelle à défaut le droit d'hébergement élargit?

Merci d'avance pour votre aide.

23/09/2010 13:11

Bonjour,

Ce n'est certainement pas en essayant de salir la mère de vos enfants en portant atteinte à sa vie privée que vous obtiendrez gain de cause.
Vos histoires d'adultes ne regardent pas les Juges. En revanche, si vous décidez d'attaquer la mère de vos enfants pour incompétence de son rôle de mère, cela devra faire l'objet d'une autre procédure autrement plus complexe et fastidieuse.

Cdt

30/12/2010 19:29

Bonjour

A mon avis, il est possible d'avoir la garde des enfants en étant père dans la situation que vous vivez. Suffit de bien réflichir si vous pensez que ce serait dans l'intérêt des enfants et si vous pensez pouvoir le faire. Si vous décidez d'essayer, prennez un bon avocat et travaillez dans l'intérêt de vos enfants. N'attaquez pas la maman de vos enfants, mais vous pouvez constater des situations qui vous inquietent en tant que parent.
Courage
(père ayant la garde de ses trois enfants)

30/12/2010 21:10

Un avocat n'est pas obligatoire, mais je vous conseille d'en contacter un si vous demandez la garde exclusive des enfants.

A noter que je suis entièrement d'accord avec cassiope.
__________________________
"Le bonheur est un mot abstrait, composé de quelques idées
de plaisir..."

Voltaire

31/12/2010 14:15

- suivre et de s'installer avec son nouvel amant
Rien que la formulation montre que ce qui vous motive ce n'est pas l'intérêt des enfants, mais la jalousie de voir la mère oser avoir une vie privée (oui, elle a le droit de coucher avec qui elle veut et ça ne vous regarde pas). Votre demande de résidence exclusive apparait alors comme la volonté de punir la mère d'oser vous remplacer dans son lit.

- et de me faire du mal en m'éloignant d'eux (car c'est là aussi sa plus grande motivation)
Prouvez-le !

Ce qu'on peut déduire de ce que vous dites, c'est que vous ne défendez que votre intérêt et tentez de punir la mère à travers les enfants.

Bref, changez de discours, les juges ne sont pas si cons.

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. TOUCHE

Droit civil & familial

0 avis

Me. CUISINIER

Droit civil & familial

4 avis

Image Banderole Devenez bénévole sur Légavox

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.