Refus d'aller chez son père

Publié le 20/12/2010 Vu 3330 fois 1 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

19/12/2010 20:00

Bonjour,

Ma fille de 12 ans ne veut plus aller chez son papa. Nous nous sommes séparés en 2002. A l'époque ma fille m'a dit qu'elle avait vu son papa dans le lit avec une autre de ses filles et qui l'embrassait sur la bouche et de certaines choses que son papa aurait fait sur elle. Ma fille en avait parlé à l'institutrice qui avait fait un signalement mais pas de suite. La justice a donné raison au papa. Ma fille va chez son papa un week end sur deux et la moitie des vacances, toujours a regret mais j'ai toujours insisté pour qu'elle aille chez son papa mais depuis juin 2010, elle a refusé d'y aller, son papa a changé beaucoup de femme, ne fermant pas la porte, ma fille entend tous ses ébats sexuelles; Ca a réveiller des mauvais souvenirs qu'elle avait vu avec sa demi-soeur, il ne s'occupe jamais de ses leçons, il part en vacances sans elle, à 9 ans boite de nuit, il l'emmene à la chasse,
il l'a laisse seule le samedi quand il travaille, avant elle était chez ses grands parents son père ne s'en occupait pas. Son grand père la chatouille entre les cuisses, et ils n'arretent pas de dire du mal sur moi, et bien d'autre chose. Lui il a porté plaintte à chaque fois que je ne lui donne pas notre fille. J'ai été vu par un psy car le procureur à demandé si je n'étais pas un danger pour ma fille, c'est dingue c'est lui qui s'occupe pas de notre fille et c'est moi qui doit voir un psy. Ma fille voit une infirmière psy, ca lui fait du bien. Elle dit qu'avec ce que ma fille dit elle ne devrait pas retourner chez son père. Je suis passée devant le juge, et nous avons perdu, le juge a refusé d'entendre notre fille et elle doit retourner chez son père, elle ne veut pas y aller. Que dois je faire car j'ai peur ce n'est pas moi qui empeche ma fille d'y aller, c'est facile de mettre ça sur mon dos. Son père dit que je reparle des attouchements alors qu'il n'y a pas eu de preuve. Je n'ai pas eu le choix c'est ma fille qui m'en a reparlé et comme c'est à moi de faire la démarche, je n'ai pas eu le choix que d'en parler aux gendarmes. j'ai peur que le procureur me condanne alors que ce n'est pas moi, mais le père ne veut rien savoir. Par contre, au tribunal nous passions pour la pension alimentaire (revalorisation) et pour le changement de mode de garde mais ma fille n'avait pas encore d'avocat, est ce normal, mon avacat aurait du demandé le repport car personne était là pour défendre ma fille. Merci Aidez moi je ne sais plus quoi faire.

20/12/2010 09:32

Que dois je faire car j'ai peur ce n'est pas moi qui empeche ma fille d'y aller, c'est facile de mettre ça sur mon dos
Vous avez l'obligation de convaincre votre fille. C'est une enfant, donc elle fait ce que vous lui dites de faire.
Si vous refusez de remettre l'enfant au père conformément au jugement, vous pourrez être condamnée pour non présentation d'enfant (et si la non présentation continue, ça finit par la prison, encore récemment, une mère refusant que le père voit sa fille pour les mêmes motifs que vous, a été condamnée à 3 mois de prison ferme)

Qu'en dit votre avocat ?
Avez-vous fait faire une expertise psychiatrique de votre fille et présenté son rapport au juge ?

Comprenez quand même que ça fait beaucoup d'accusations (quand ce n'est pas le père, vous accusez aussi le grand-père) et qu'il y a lieu de se poser des questions.

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. TOUCHE

Droit civil & familial

0 avis

Me. CUISINIER

Droit civil & familial

4 avis

Image Banderole Devenez bénévole sur Légavox

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.