Separation, garde enfant,

Publié le 21/06/2018 Vu 786 fois 6 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

20/06/2018 23:21

Bonjour,

Je me sépare de mon compagnon et nous avons une petite fille. Sauf que la séparation n'est pas facile pour nous 3.

J'ai appris qu'il avait téléchargé un logiciel espion pour regarder toutes les conversations que j'ai eues avec mes amies de Facebook sur msn. Est-ce légal ? Du coup je me sens espionnée et déçue de son comportement.

De plus Nous avons un logement en commun que nous devons vendre et faire aussi quelques travaux. Sauf que cela pourrais durer quelques mois. Du coup, ma mère m'a dit de venir vivre chez elle, dans sa maison. On ferait du coup une garde alternée une semaine sur deux.

Donc la question est : est-e que je peux aller vivre chez ma mère ? Je ne veux pas non plus qu'il m'accuse plus tard devant le juge des affaires familiales d'avoir abandonné le foyer conjugal.

Que dois je faire, car vivre ensemble n'est plus possible ? Je suis perdue, aidez moi.

Merci. Dernière modification : 21/06/2018

21/06/2018 01:19

Bonjour Sandrine.

En effet les séparations, c'est toujours compliqué. ton message me touche car j'ai vécu quelque chose de similaire. Je me sentais constamment sous surveillance. j'ai fini par en parler avec mon époux car je ne supportait plus cette sensation. Bien évidement, il m'a assuré que je me faisais des idées. Pourtant j'étais vraiment sûre de moi. Un ami m'a recommandé de scanner mon téléphone avec un anti-virus, ce que j'ai aussitôt fait. Aucun résultat. Pourtant après quelques jours, toujours cette sensation. Pour me rassurer mon ami, m'a conseillé de réinitialiser mon téléphone en configuration d'usine. Comme neuf plus rien d'installé d'autre que les applications d'origine. Encore une fois je l'ai fait (au passage fait attention à tes numéros de contact). Ensuite si tu ne veux pas faire tout ça, il ne te reste qu'a faire expertiser ton appareil et obtenir une attestation du professionnel, mais cela a un coût.

Mon ami a quand même regardé dans les fichiers de mon téléphone et m'avait assuré qu'il n'y avait rien trouvé. Ces logiciels espions on un fonctionnement quasi invisible, mais si tu les cherches, ils y apparaissent comme une application apparaissant discrètement au milieu des autres. En ce qui concerne le fait que tu ailles vivre en dehors du foyer, je ne peut pas te conseiller, je ne suis pas juriste. Par contre si il t'espionne sur ton téléphone, avec un logiciel il le fera tout autant là-bas, donc ne te prive pas de ta fille et elle de sa maman, elle pourrait t'en vouloir.

21/06/2018 08:30

Bonjour Véronique,

Merci encore pour m'avoir donné ton avis et surtout ton vécu. Je ne comprendrais jamais la jalousie ni espionner une personne qu'on aime. Je ne suis pas comme ça, je fais confiance et le fait qu'il ait fait ça, malheureusement ça élargi le gouffre qui était entre nous. Je lui en veux énormément pour tout cela mais des fois la vie fait qu'on n'a pas trop le choix et on est obligé de prendre des décisions qui ne sont pas forcément celles qu'on voulait.

J espère que d'autres personnes du site pourront m'éclairer quand aux démarches à faire dans la légalité pour éviter de dire des erreurs.

Merci encore.

21/06/2018 16:16

Sandrine,

Très heureuse d'avoir pu te faire partager mon expérience. As-tu pris le temps d'en parler avec ton compagnon, savoir pour quelles raisons il a fait ça ? j'ai réussi à en parler avec mon ex-époux quelques mois plus tard, quand je lui ai fait part de mon sentiment et mon inquiétude sur le fait d'être surveillée, il m'a avoué avoir consulté mes sms plusieurs fois, car il pensait que j'avais une relation avec un collaborateur de travail. Après réflexion, je me suis rendue compte que j'étais autant responsable que lui et que les rapports que j'avais avec mon collègue de travail étaient quand même ambigus ce qui a provoqué un changement de comportement de mon époux à cette époque. Aujourd'hui, j'ai quand même quelques regrets quand à ma façon de gérer la situation à l'époque. Je ne pense pas que ta situation soit exactement la même, mais prend bien le temps tirer les choses au clair avant d'avoir des regrets concernant tes rapports avec ton compagnon.

21/06/2018 16:29

Alors Véronique effectivement j ai déjà parler avec lui et il le fait parce qu il a pas confiance en lui et en moi. Et ça quand il y a pas de confiance dans un couplé c'est super dur après. Après on a essayer plusieurs fois de se donner une chance mais à chaque fois ça va pas. C est dur pour lui.

Superviseur

21/06/2018 16:41

Bonjour,

Bien que ce forum soit un forum uniquement de droit (pas une discussion à bâton rompus, les conseils qui sont exprimés ici doivent être des conseils juridiques, rien d'autre. Je vous invite donc, l'une et l'autre, à continuer d'échanger en messagerie privé. Merci d'avance.

Pour répondre à Mori sandrine, voici ce que dit le droit :
- vous dîtes que vous avez un logement en commun et que vous en êtes propriétaires tous les 2 donc, pour vendre il faudra la signature de vous deux à moins que votre compagnon (pas votre conjoint puisque vous ne semblez pas être mariés sinon vous auriez écrit : mon mari) ne veuille racheter votre part sur ce logement, il deviendrait alors seul propriétaire. Pour ça, voyez un notaire.

- vous voulez quitter ce logement ? comme vous n'êtes pas mariés vous n'êtes pas tenus de rester. L'union libre entraîne aussi la désunion libre, sans aucune formalité. Le JAF n'aura à intervenir que dans les droits de garde et d'hébergement de l'un ou l'autre pour votre fille ainsi que la pension alimentaire. Je vous conseille d'aller à une consultation juridique gratuite (maison du droit, ou mairie ou greffe du tribunal) vous aurez ainsi toutes les infos nécessaires pour faire les choses dans le bon ordre.

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. Ranchère

Droit civil & familial

0 avis

Me. TOUCHE

Droit civil & familial

0 avis