Pension alimentaire à enfant majeure étudiante

Publié le 11/02/2024 Vu 356 fois 2 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

robot représentant Juribot

Une question juridique ?

Posez votre question juridique gratuitement à notre chatbot juridique sur Juribot.fr

11/02/2024 14:31

Bonjour,

En février 2022 je suis passé au jaf suite à la demande de le mère de ma fille de réévaluer la pension alimentaire à la hausse.

Ma fille est âgé de 20 ans à ce moment et est suppose être étudiante à Paris. Elle aurait un appartement sur Paris selon les pièces justificatives de sa mère.



Sa mère a fournit un contrat de bail ou ne figurait ni l'adresse de ma fille ni le bailleurs. J'ai vu sur le bail que la garant étudiant était garantme. Une société de garant étudiant. Ayant beaucoup de doute,j 'ai demander à garantme le bail qu'il aurat été fourni par la mère de ma fille . Des sommes ne correspondait pas avec le bail fournit par la mère. Du coup j'ai envoyer 3 recommander à l'adresse de ma fille . Les 3 recommander sont revenue avec destinataire inconnu à cette adresse . La mère a fournit également des quittances de loyer avec ni adresse de bailleur ni adresse de ma fille au jaf . De plus elle est avec son compagnons de puis 2008 et Marie depuis 2016 avec celui ci . Elle m attaque à chaque fois sous son nom de jeune fille . Elle dissimulé ses revenue au jaf alors que j'ai apporter la preuve qu'elle travaille à son compte. Elle n'apporte pas de déclaration d'impiot et ce depuis 2009 ou elle l'as attaquer pour la première au jaf . Nous sommes sepre depuis 2007 . Elle a été condamné pour non présentation d'enfant à 1800e de remboursement de frais d'avocat et 500e de dommage et intérêt pour ne pas m'avoir présenter ma fille au visite médiatisé ordonne par le jaf .en février 2020 Qu elle ne m'as payer entièrement a ce jour .

quand elle m'as attaquer pour la 4em fois au jaf mon avocate a demander la suppression de le pension alimentaire vu les anomalies du dossier présenter par la mère. De plus elle a fournit un certificat étudiant ou n'apparaissait pas le numéro étudiant. Elle se déclare insolvable et vis dans une propriété de 600 000e avec son mari . En 2022 elle me demandait 550e de pension alimentaire . Le jaf a statuer de garder la pension alimentaire à 200e et à rejeter les 2 demandes de chacun des partie.

J'ai arrêter de payer cette pension alimentairee.

plus aucune nouvelle de la mère ni de ma fille depuis 2 ans. En janvier 2024 j ai reçu un avis de saisi vente par huissier de justice me stipulant de payer l arrière de pension alimentaire.

Depuis 2 ans donc je n'ai plus eu aucune nouvelle ni le la mère ni de ma fille pour justifier de la situation de ma fille.

J ai été saisi sur mon compte de 3000e sur 5600e demander en janvier 2024 .

Je sais de source sur que

ma fille travaille . Je n'ai plus aucun contact ni avec la mère qui a déménager dans dans le sud de la France, sans me prévenir ni avec ma fille .

Je ne sais plus comment faire .je suis dearconné de cette situation .

Avez vous des conseil à me donner ou une avocat spécialisé à me conseiller .



Cordialement

Modérateur

11/02/2024 18:51

bonjour,

vous deviez mettre en demeure, par LRAR, la mère de votre fille qui est destinataire de la pension alimentaire de vous préciser si votre fille travaille, avec copie du contrat de travail, ou si elle continue des études avec fourniture du certificat de scolarité.

en cas de non réponse, vous saisirez le JAF pour demander la suppression de la pension alimentaire.

salutations

11/02/2024 19:49

Bonsoir,

Merci de votre réponse, j'y est déjà penser mais elle habituer à falsifier les justificatifs qu'elle fournit ou pire à mentir sur la situation.

Ce que je ne comprends pas c'est pourquoi le jaf ne prends oa en considération les revenue de son mari .

Je sais que ma fille travaille car une amie a pu avoir accès aux écriture de son compte mais je ne peux pas présenter cela au juges au risque d'être dans l'illégalité et mettre en péril mon ami.

Vraisemblablement elle serait toujours étudiante mais elle travaillerais en même temps comme toute les étudiante avec entre septembre et novembre 2023 une rentre de salaire cumuler de 3000e.

Normalement c'est à elle de me signaler chaque année la situation de ma fille si je ne me trompe pas .

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.

Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. Ranchère

Droit civil & familial

0 avis

Me. TOUCHE

Droit civil & familial

0 avis