Pension alimentaire + frais d'avocat de la partie adverse.

Publié le 29/11/2020 Vu 525 fois 3 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

28/11/2020 21:08

Bonsoir,

Je suis divorcé depuis 2009, je règle une pension alimentaire tous les mois 400 euros pour mes 2 enfants qui ne veulent plus me voir. Je suis de nouveau en couple depuis 2010, avons 1 fils de 9 ans et deux crédits immobiliers + charges habituelles, nous ne pouvons plus faire face aux dépenses donc j'ai demandé une modification de pension alimentaire et réduire celle-ci à 300 euros par mois comme elle était dans le temps. Ne pouvant pas prendre un avocat car le coût est trop élevé pour nous à savoir que j'habite pas la même région que mon ex conjointe et que, lorsque je prenais mes enfants, c'était tout à ma charge, ce que j'ai toujours fait malgré les frais. Aujourd'hui, ils ne veulent plus entendre parler de moi.

Ceci est une autre histoire, cependant j'ai voulu faire baisser la pension alimentaire et en retour je me suis pris en plus de 800 euros au titre de l'article 700 du code de procédure civile et aucune baisse de celle-ci. J'ai toujours payé la pension alimentaire mais en fin de mois car je reçois mon salaire donc à ce jour il me réclame la pension de novembre que je viens d'envoyer et celle de décembre avant le 5 et janvier avant le 5 aussi plus ces 800 euros.

Je suis au bord du gouffre je ne peux régler de telles sommes, alors que je paye quand même la pension tout les mois. Si je le fais, je me retrouve aujourdhui avec 1.200 euros sur le compte et deux credits immobiliers qui vont se retirer début décembre, donc ils nous restes pour vivre jusqu'à fin décembre 150 euros pour payer toutes les charges et la nourriture pour 3.

Que puis je faire aidez moi je suis vraiment en détresse, je risque de perdre à nouveau ma famille et mon dernier enfant qui ne me tourne pas le dos.

Merci pour votre aide. Dernière modification : 29/11/2020 - par Tisuisse Superviseur

28/11/2020 21:23

Bonjour,

Je suppose que vous avez exposé votre situation financière au JAF. Celui-ci a décidé en conséquence, prenant en compte non seulement vos ressources mais aussi celles de votre ex-épouse. Vous pouvez interjeter appel au risque d'un nouveau refus de diminution du montant de la pension et de nouvelles indemnités au titre de l'article 700.

Deux crédits immobiliers, c'est peut-être un de trop.

28/11/2020 21:44

Le 2eme prêt était pour l'entretien de la maison, pas pour racheter un autre bien. Et oui, ils ont pris les 2 revenus, celui de ma compagne actuelle qui est pas gros et le mien qui est un peu gros mais j'ai 56 ans et pour pouvoir subvenir à tout ça je suis obligé de faire des heures suplémentaires quand elles se présentent. Je suis fatigué pour tout vous dire.

Ma compagne à vraiment mis toutes les pièces nécessaire aux frais que nous avons et malheureusement on ne fini jamais les mois et ne pars jamais en vacances, pas de resto, les seules dépenses restent liées aux vêtements de notre enfant, à bas prix, voire d'occasion et de se serrer la ceinture fès le 10 du mois car on dépasse. C'est très compliqué mais ça nous achevé avec 800 euros de plus par rapport à ce code 700 alors que nous faisons juste la démarche de diminuer la pension. Pourquoi nous infliger ça en plus ? Nous, on ne peut pas prendre d'avocat, alors on se défend comme on peut. Ils auraient pu juste dire qu'il laisse la pension alimentaire à 400 euros mais nous achever. C'est quoi cette justice ?

ca veut dire que dans un an elle refait une demande et rebelote.

Quel recours peut avoir pour au moins éviter ses frais de 800 euros, on va se retrouver interdit bancaire et vendre le bien oui mais nous l'avons depuis fin 2012 et on ne vendra jamais le prix initial malgrè les travaux. on va juste rembourser ce qu'on doit et on devra repartir en location qu'on ne payera pas moins cher on repousse le problème

Modérateur

29/11/2020 10:35

bonjour,

la souscription de 2 crédits depuis votre divorce et un enfant supplémentaire étaient sans doute incompatibles avec votre situation, puisque vous indiquiez que vous ne puissiez plus faire face à vos dépenses même avec 400 € de pension alimentaire à verser.

pour avoir augmenté les P.A. à verser et plus, 800 € d'article 700, le juge n'a pas fait les mêmes calculs que vous et n'a sans doute pas apprécié votre demande de baisse.

salutations

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. TOUCHE

Droit civil & familial

0 avis

Me. CUISINIER

Droit civil & familial

4 avis

Image Banderole Devenez bénévole sur Légavox

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.