est ce que je peux la virere du DC

Publié le 21/04/2009 Vu 787 fois 5 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

07/12/2008 14:00

Lors de la conciliation le JAF a attribué à Madame la jouissance gratuite du domicile conjugal pour une durée de un an au titre du devoir de secours. Cet appartement est un bien propre, nous sommes en séparation de biens. Le divorce trainant en longueur, l’année est passée, Madame ne paie rien, ni indemnité d’occupation, ni charges, ni impôts. Puis-je commencer une procédure d’éviction ? est-ce que j’ai besoin d’un avocat ?

21/04/2009 18:21

bonjour,

vous aurez certainement besoin d'un avocat pour la suite de la procédure.

Si vous en êtes "arrivé" là et sans préjuger de ce qui s'est passé, c'est parce que vous ne vous êtes pas présenté avec un avocat à l'audience de non conciliation ou pire, vous ne vous êtes pas présenté à cette audience (sous toutes réserves)

Vous aure donc besoin d'un avocat pour répondre à l'assignation en divorce que vous fera remettre votre épouse par huissier ou bien pour envisager une issue amiable du litige.

En attendant, il sera difficile de "virer" votre épouse du domicile et lui faire supporter lam oindre charge relative à ce domicile sauf à interjeter appel du jugement dans un délai de 15 jours à compter de sa signification ou à saisir le juge aux affaires familiales un peu plus tard pour revoir sa décision, si votre situation matérielle à changé depuis la date ou a été prononcé l'ordonnance.

Bien à vous

kelyhadd@hotmail.com

21/04/2009 18:22

bonjour,

vous aurez certainement besoin d'un avocat pour la suite de la procédure.

Si vous en êtes "arrivé" là et sans préjuger de ce qui s'est passé, c'est parce que vous ne vous êtes pas présenté avec un avocat à l'audience de non conciliation ou pire, vous ne vous êtes pas présenté à cette audience (sous toutes réserves)

Vous aure donc besoin d'un avocat pour répondre à l'assignation en divorce que vous fera remettre votre épouse par huissier ou bien pour envisager une issue amiable du litige.

En attendant, il sera difficile de "virer" votre épouse du domicile et lui faire supporter lam oindre charge relative à ce domicile sauf à interjeter appel du jugement dans un délai de 15 jours à compter de sa signification ou à saisir le juge aux affaires familiales un peu plus tard pour revoir sa décision, si votre situation matérielle à changé depuis la date ou a été prononcé l'ordonnance.

Bien à vous

kelyhadd@hotmail.com

21/04/2009 18:55

bonsoir, entièrement d'accord avec kely, il vous faut un avocat pour vous conseiller, d'autant plus que l'avocat est nécessaire, utile, dans le cadre d'un divorce, surtout s'il y a un conflit relatif notamment au bien immobilier, cordialement
__________________________
DORANGEON.OVER-BLOG.COM

21/04/2009 19:06

merci jeetendra de me soutenir dans mes affirmations ... Parfois on se sent tellement seul dans des affirmations théoriques, doctrinales et même pratiques dispensées ça et là de manière parfois spontanée et péremptoire

C'est rassurant de savoir qu'on a parfois tout bon même "sous toutes réserves"

A bientôt

Kelyhadd@hotmail.com

21/04/2009 19:08

de rien kely, je sais un reconnaitre un professionnel confirmé, bonne soirée à toi
__________________________
DORANGEON.OVER-BLOG.COM

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. Ranchère

Droit civil & familial

0 avis

Me. TOUCHE

Droit civil & familial

0 avis

Image Banderole Devenez bénévole sur Légavox

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.