PCE sur débiteur décédé mais compte joint saisi

Publié le 14/05/2020 Vu 360 fois 4 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

14/05/2020 17:48

Mon père décédé avait un differend d'ordre privé, le TI lui a donné en parti tort, il voulait faire appel mais il décédé juste avant.

Il était détenteur d'un compte joint avec ma mère. La banque était informée du décès et aurait donc dû d'apres leur courrier transformer ce compte joint en compte individuel au nom seul de maman.

6 mois plus tard, l'huissier saisi le compte avec une procédure civile au seul nom de papa.

La banque a t-elle eu tort?

Quant à l'huissier, il affirme que si son client accepte, il ne pourra que créditer le compte succession de mon père auprès du notaire. Il exige donc de connaitre le notaire comme si toutes le s successions se passaient devant notaire...

le fait est que ces sommes sont à ma mère, elles doivent être recréditées sur son compte.

14/05/2020 17:57

Bonjour

Cela reviendra un peu au même, dans la mesure où la dette est dûe par la succession ou les héritiers...

Modérateur

14/05/2020 18:05

bonjour,

votre mère, suite au décès devotre père, avait-elle expréssément demander la modification du compte-joint en compte uniquement au nom de votre mère ?

en cas de décès d'un titulaire, le compte joint n'est pas bloqué et continue à fonctionner.

il faut vérifier ce que prévoit la convention de compte

voir ces liens : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1451

https://www.legavox.fr/blog/maitre-haddad-sabine/saisie-compte-joint-pour-dette-16448.htm

salutations

14/05/2020 18:11

en fait le courrier de la banque stipulait que sans opposition des héritiers le compte joint devenait de manière automatique un compte individuel dans les 3 mois qui suivent le décès donc presque 4 mois avant la saisie.

14/05/2020 18:15

Cela reviendra un peu au même, dans la mesure où la dette est dûe par la succession ou les héritiers...

non cela ne revient pas au même: il n' y aura pas de succession compte tenu du patrimoine de papa, les fonds saisis correspondent au trop perçu des organismes de retraite qu'ils réclament aujourd'hui, que papa était tenu de rembourser la somme de 4300€ et que 6500€ ont été saisis. Je suis tout à faire d'accord pour honorer les dettes de papa mais pas de régler la somme de 2000€ de frais annexes.

la question était: est ce que la banque a bien agi?

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. Ranchère

Droit civil & familial

0 avis

Me. TOUCHE

Droit civil & familial

0 avis