procédure de divorce interrompu

Publié le 29/07/2020 Vu 409 fois 5 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

27/07/2020 19:10

Bonjour,

Ma soeur et son mari ont arreté leur procédure de divorce 2 semaine à peine aprés l'avoir lançé mais ils ont quand même payé 1.200 euros sur les 2.400 demandés. Ils ont vu l'avocate 1 seule fois.

Je voulais savoir si cela était normal ? Ne devraient'ils pas payer juste la consultation et les frais de courrier étabi ?

Dans l'attente de votre réponse, merci d'avance. Dernière modification : 28/07/2020 - par Tisuisse Superviseur
__________________________
Ariel

Superviseur

27/07/2020 21:00

Bonsoir
Il serai effectivement normal que les frais d'une procédure stoppée soit revus.
Ils ne doivent pas hésiter à se renseigner auprès de l'ordre des avocats (ou maison des avocats.

28/07/2020 08:27

Bonjour,

Il faudtrait savoir ce que prévoit la convention d'honoraires...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

Modérateur

28/07/2020 09:45

Bonjour,
ils ont peut être vu l'avocat une seule fois, mais celui-ci a peut-être passé quelques heures à travailler sur ce dossier.
Salutations

29/07/2020 13:05

Merci pour less réponses,

@Youris c'est vrai, j'avais vraiment pas penser à ça, le mieux c'est de se renseigner comme l'a dit @ESP
__________________________
Ariel

29/07/2020 17:17

Bonjour,

Je rappelle que la convention d'honoraires est en principe obligatoire et qu'elle devrait prévoir les modalités en cas d'interruption de la procédure, elle sert de loi entre les parties...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

Répondre
Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. TOUCHE

Droit civil & familial

0 avis

Me. CUISINIER

Droit civil & familial

2 avis

Image Banderole Devenez bénévole sur Légavox

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.