Mon ex refuse de quitter mon logement suite à notre séparation

Publié le 29/08/2023 Vu 1652 fois 3 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

robot représentant Juribot

Une question juridique ?

Posez votre question juridique gratuitement à notre chatbot juridique sur Juribot.fr

29/08/2023 19:45

Bonjour,
Séparée depuis plusieurs mois, j'ai du littéralement fuit mon logement suite à des menaces verbales et physiques, sous le choc je n'ai pas porté plainte sur le coup (je sais, grave erreur, mais j'ai tout de même des preuves photographiques de l'état de mon appartement quand j'ai du fuir : salon totalement retourné, trous dans les murs et des preuves des violences physiques à mon encontre), pensant qu'il allait quitter le logement étant donné qu'il travaille, qu'il est en CDI et me confirmait qu'il était en contact avec des agences et visitait des appartements, je ne voulais pas impliquer la police pour l'instant, encore une fois je sais que c'est une erreur mais quand on a vécu 12 ans avec quelqu'un, c'est très très complexe mentalement.. On est clairement dans le déni des violences verbales et des menaces physiques qu'on subit.. Mon seul "instinct" a été de fuir chez mes parents et je regrette aujourd'hui de ne pas avoir porté plainte. Le problème c'est que quasiment deux mois ont passés et qu'il trouve toujours de nouvelles excuses pour rallonger sa présence dans mon logement. Sachant pertinnement que je ne remettrais pas un pied là-bas si il est encore là, il en profite clairement.

Pour les détails, nous avons vécu 10 ans dans cet appartement, nous n'avons pas d'enfants, nous ne sommes ni mariés, ni pacsés, le bail est à mon nom, je paye seule les charges depuis notre arrivée là-bas.

Mes proches m'ont suggéré de retourner à l'appartement durant ses heures de travail, de changer la serrure et de lui remettre ses affaires, le problème c'est que je ne sais pas si c'est vraiment légal d'expulser quelqu'un de cette manière ? Devrais je faire intervenir la police dans ce contexte ? Sachant qu'il m'a menacé à maintes reprises (preuves des vocaux et textos qu'il m'envoit) et certains membres de ma famille également. Donc je sais pertinnement qu'il ne va pas juste tranquillement récupérer ses affaires et ne va certaaaainement pas bien réagir à un changement de serrure soudain..

Modérateur

29/08/2023 20:14

bonjour,

si le bail est à votre nom, votre concubin n' a aucun droit pour y résider, mais vous devez lui laisser un délai raisonnable (2 mois ?) pour le quitter.

il n'est peut-être pas trop tard pour déposer une plainte.

salutations

Superviseur

29/08/2023 20:49

Bonjour, bienvenue

Vous semblez avoir compris ce qu’il faut faire mais vous semblez aussi ne pas vouloir le faire par peur de sa réaction.
Qui paie le loyer ?
Voulez vous récupérer cette location pour vous ?
Sinon, il faut dénoncer votre bail et déposer plante.

Avez vous pensé à déménager vos meubles en son absence ?
__________________________
Généralement, nos visiteurs ont besoin d'aide juridique et d'explications simples à comprendre. Merci à chacun de ne pas alimenter des joutes verbales stériles qui n'aident pas l'auteur du sujet à y voir plus clair.

29/08/2023 21:14

bonjour

étant donné que vous êtes seule titulaire du bail à titre de résidence principale, vous devez à minima occuper les lieux 8 mois

à défaut le propriétaire pourrait réslier le bail

si vous avez la possbilité de trouver un autre logement il va falloir donner congé

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.

Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. HADDAD

Droit civil & familial

2666 avis

209 € Consulter
Me. BEM

Droit civil & familial

1434 avis

249 € Consulter