spéculation d'acheteur dans un divorce

Publié le 07/10/2020 Vu 187 fois 2 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

05/10/2020 14:34

Bonjour

je m'adresse à vous dans le cadre d'une liquidation des biens suite à un divorce porté à l'état civil le 15 mai 2020.

Après
l'ONC qui m'a attribué le logement à titre gratuit dans notre maison
familiale,mon ex mari et moi avons essayé (moi casi forcée et abattue
émotionnellement)

de vendre notre maison et avons donné mandat à notre notaire pour 185000euros; Chiffre arbitraire sans évaluation de maison;

des
acheteurs sont venus visiter et après une offre à 175000 euros nous
sommes allés au rdv pour signer compromis le 26 juillet 2016. OR,les
acheteur ,vers la fin de lecture du compromis ont évoqué la présence
d'une cuve à gaz enterrée devant la maison ,par VITOGAZ et ont chipoté
soudainement ,se demandant devant le notaire ahuri ,combien allait
couter l'enlevage...le notair ea répondu :vous prenez en état ou
pas...mon mari ,expéditif ,a voulu baisser d'un coup de 3000euros..la
vente a été repoussée le temps qu'on fasse enlever cette cuve.

Finalement
les soucis et conflits grandissant entre mon mari et moi ,j'ai décidé
de garder cette maison et racheter la soulte;les potentiels acheteur
étaient furieux.

ceci dit ,prise dans les tourments et la
gestion des etudes des quatre enfants ,je ne me suis plus occupée de
rien momentanément malgré les relances de ce couple ,et la pression de
mon mari ,pressé.

J'ai finalement en mai 2019 retiré le mandat
de vente au notaire ,ma maison n'était plus en vente;Ceci dit ,le
couple aurait pu auparavant acheter auprès du notaire au prix fixé au
début par mon mari. de mon côté j'informais ces possibles acheteur qu
eje souhaitait acheter ma maison et qu'elle n'était plus à vendre.

Le
problème est qu'ils ont continué à correspondre avec mon ex mari pour
faire pression et ont même réitéré leur offre en octobre 2019 par écrit
au notaire alors qu ema maison n'était plus à vendre et qu'ils étaient
au courant depuis longtemps;

Mon mari m'assigne aujourd'hui à
une liquidation judiciaire , menaçant de faire vendre aux enchères
,arguant qu ece couple est prêt à aller au prix qu'il désire avec un
point de départ de 150000 euros;

Ma question/ l'offre de ce couple chez notaire est elle valable? prioritaire? non avenue?

mon mari a-til le droit de les citer dans son assignation ?

j'ai
de plus ,et ça le mettra en colère fait evaluer ce bien par trois
agences de notre ville ; l'un eparle de 95000euros ,les deux autres d'un
très petit 120000euros...

QUE PUIS JE FAIRE?

mon assignation court à partir du 27 septembre...j'essaie de calculer une proposition....

QUELS CONSEILS me donneriez vous ?

c'est très urgent

Très cordialement

Anonymisation, Dernière modification : 05/10/2020 - par ESP Superviseur

07/10/2020 13:02

Bonjour,



si vous êtes la seule propriétaire du bien, personne ne pourra vendre à votre place.
__________________________
Mémento d'orientation juridique

Modérateur

07/10/2020 13:25

de cujas,

si bellasie était la seule propriétaire du bien, elle ne viendrait pas ici poser la question, elle n'indiquerait pas d'avoir à payer une soulte et son mari ne l'assignerait pas pour vendre ce bien aux enchères.

il s'agit d'un bien commun d'ou la position du mari.

ce qui compte, ce n'est pas les estimations faîtes par des agences immobilières mais le prix proposé par un éventuel acquéreur.

Il faudrait également savoir s'il existe-t-il un crédit en cours sur cette maison ?

salutations

Répondre
Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. TOUCHE

Droit civil & familial

0 avis

Me. CUISINIER

Droit civil & familial

3 avis

Image Banderole Devenez bénévole sur Légavox

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.