Séparation conjoints de fait

Publié le 21/10/2015 Vu 498 fois 2 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

21/10/2015 13:45

Bonjour,
Je souhaite me séparer de mon conjoint. Nous sommes conjoint de fait, avons 3 enfants et nous possédons une maison. L'acte notarié est à nos 2 noms mais l'emprunt bancaire a été accordé avec le seul revenu de mon conjoint puisque je suis mère au foyer.
Je souhaiterais partir de la maison et louer un logement avec mes 3 enfants (il ne peut s'en occuper à cause de ses horaires de travail).
Pouvez-vous me dire comment je dois procéder et si je dois payer la moitié des mensualités du prêt sachant que jusqu'à maintenant ce sont les revenus de mon conjoint qui payaient le prêt et que je n'aurais pas de revenus avant un moment.
On me conseille également de saisir le JAF pour avoir un jugement même si nous sommes en accord dans la séparation...je ne sais pas à qui m'adresser pour cela ?
Merci beaucoup pour vos réponses.

Modérateur

21/10/2015 14:23

bonjour,
conjoint de fait, je comprends que vous vivez en concubinage avec le père de vos enfants.
la maison est donc en indivision entre vous et votre concubin selon la répartition indiqué dans l'acte d'achat du bien peu importe son financement.
pour le prêt, il faudrait savoir s'il s'agit d'un prêt accordé à vous deux avec une clause de solidarité entre vous ou si le crédit n'a été accordé qu'à votre seul concubin.
l'organisme se moque de savoir qui paie effectivement les remboursements donc vous devez vous mettre d'accord avec votre concubin pour savoir qui paiera le crédit, qui occupera la maison ou si vous envisagez de la vendre.
pour saisir le JAf vous pouvez consulter ce lien:
http://www.village-justice.com/articles/Vademecum-des-procedures-devant,18822.html
salutations

21/10/2015 14:37

Merci pour votre réponse,
le crédit étant à nos deux noms et ayant nos deux signatures et chacun ayant une assurance je suppose que le crédit est bien à nous deux.

quelqu'un saurait me répondre concernant le JAF ?
Merci.

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. TOUCHE

Droit civil & familial

0 avis

Me. CUISINIER

Droit civil & familial

4 avis

Image Banderole Devenez bénévole sur Légavox

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.