obéissance à son mari...

Publié le 01/01/2019 Vu 717 fois 3 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

robot représentant Juribot

Une question juridique ?

Posez votre question juridique gratuitement à notre chatbot juridique sur Juribot.fr

31/12/2018 15:53

Bonjour,
Bien que divorcée depuis plus de 30 ans, je viens d'apprendre que selon le code civil la femme doit toujours obéissance à son mari.
Comme j'écris pour les femmes et sur la cause des femmes, je vous remercie de bien vouloir me répondre : est-ce toujours le cas ou non ?
Après un long moment de recherche, je n'ai pas trouvé la réponse mais...avant d'atteindre un semblant de résultat, des dizaines d'annonces de femmes cherchant homme pour une nuit ou récoproquement.
L'idéal pour revaloriser l'image de la femme et du féminin sacré, n'est-ce pas ?
C'est lamentable et cela pour le coup, bel et bien réel.
Vous remerciant,
Cordialement.

Modérateur

31/12/2018 16:23

bonjour,
écrivant pour les femmes et sur la cause des femmes, je suis surpris que vous n'en sachiez pas plus sur ce sujet et surtout que vos sources d'information ne soient pas plus fiables
à la création du code civil en 1804, l'article 213 indiquait:
" Le mari doit protection à sa femme, la femme obéissance à son mari."
la modification a eu lieu en 1938 le nouvel article indiquait:
" Le mari, chef de la famille, a le choix de la résidence du ménage ; la femme est obligée d’habiter avec son mari, celui-ci est tenu de la recevoir. Un droit de recours au tribunal, statuant en chambre du conseil, le mari dûment appelé et le ministère public entendu, est ouvert à la femme contre une fixation abusive de la résidence du ménage par le mari. La qualité de chef de famille cesse d’exister au profit du mari :
1° dans les cas d’absence, d’interdiction, d’impossibilité pour le mari de manifester sa volonté, et de séparation de corps ;
2° lorsqu’il est condamné, même par contumace, à une peine criminelle, pendant la durée de sa peine."

aujourd'hui, il indique:
" Les époux assurent ensemble la direction morale et matérielle de la famille. Ils pourvoient à l'éducation des enfants et préparent leur avenir. "

comme cet article est lu par l'officier d'état-civil au cours du mariage, je pense que que lorsque vous vous êtes mariés, la femme ne devait plus obéissance à son mari.

que des femmes cherchent au moyen d'annonce des hommes pour une nuit ne concernent pas le mariage, cela ressemble plus à une activité commerciale.

salutations

31/12/2018 18:12

Bonjour

Non, si vous êtes divorcée depuis plus de 30 ans, il y a 30 ans que vous ne devez plus obéissance à votre mari.

01/01/2019 07:22

Bonjour et merci à tous deux pour votre réponse. La plus longue (et très complète) n'étant pas forcément la plus cordiale... En fait, je ne me suis jamais posé la question. C'est par hasard que je suis tombée sur cette règle... heureusement devenue obsolète.
Pour vous rassurer Youris, j'écris surtout des romans historiques et des ouvrages professionnels, si cela n'excuse pas mon ignorance, cela l'explique.

Merci à nouveau et belle année à Vous.
Cordialement et très belle année à Vous.

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.

Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. HADDAD

Droit civil & familial

2651 avis

209 € Consulter
Me. BEM

Droit civil & familial

1426 avis

249 € Consulter