obligation d'information de la cram

Publié le 18/03/2011 Vu 1455 fois 10 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

17/03/2011 14:11

Bonjour, mon père vient de DCD, nous venons d'apprendre qu'il touchait le FNS, et que nous devons en tant qu'héritiers une grosse somme, c'est une assistante sociale qui leur avait monté le dossier, car il ne parlaient pas français, il ne savaient ni lire ni écrire.Nous n'avons jamais reçu de courrier nous rappelant l'importance de cette allocation.N'y a t'il pas un manque d'information de la part de la CRAM?
D'avance merci

17/03/2011 14:16

Ce n'est pas la CRAM qui verse le minimum vieillesse, mais le FNS, la CRAM se contente de verser la pension de retraite à laquelle votre père avait droit (le FNS complétait pour atteindre le montant minimum de ressources pour une personne retraitée)
La CRAM n'avait donc aucune information à donner (et encore moins aux héritiers)

17/03/2011 15:16

D'accorc , mais est-ce normal qu'ils n'aient jamais été informé de ce que représentait cette allocation. A qui la faute alors? Si mon père avait compris la teneur de l allocation, il ne l'aurait jamais demandé.

17/03/2011 16:36

Bonjour,

C'est ce que l'on appelle une bombe à retardement. L'actif de succession couvre-t-il la somme ? Il semble que non.

17/03/2011 17:04

Malheuresement non nous devons plus de 50 000 euros entre les héritiers !!! nous ne savons pas quoi faire , nous n'étions même pas au courant .Pas une lettre de rappel, ni une information de la teneur de cette allocation!
Faire signer des gens qui ne savent ni lire ni écrire et encore moins parler le français c'est purement honteux!
Y'a quand même un gros problème d'information de l 'allocataire non?

17/03/2011 18:13

La meilleure solution, en tenant compte de vos remarques, serait de rencontrer un Avocat spécialisé dans le domaine des prestations sociales versées aux personnes âgées.

17/03/2011 19:08

Faire signer des gens qui ne savent ni lire ni écrire et encore moins parler le français c'est purement honteux! Donc sous prétexte qu'une personne ne sait ni lire ni écrire, on doit le laisser crever de faim ? Evidemment, vous versiez à votre père une pension alimentaire, pour trouver pas normal qu'on lui accorde le FNS ?

De plus, le FNS n'est remboursable qu'après les 39 000 premiers euros de la succession. ça vous laisse 39 000 euros à vous partager, ce n'est déjà pas si mal alors que c'était la solidarité nationale et non les obligés alimentaires, qui permettait à votre père de vivre.

18/03/2011 09:27

Non ce que je veux dire c'est tout simplement qu'au moment de la signature il y aurait du avoir une personne qui puisse leur expliquer la teneur de cette allocation.On ne peux tout de même pas faire signer n'importe quoi a des personnes qui n'y comprennent rien!

18/03/2011 14:31

Et qu'en savez-vous qu'on n'a pas expliqué ça à votre père, vous étiez là ? S'il en est arrivé là, c'est qu'il n'avait plus de quoi vivre décemment, voire de manger, vous vous en êtes préoccupé à l'époque ?

18/03/2011 16:00

Ma mère était présente et on ne leur à rien expliqué!!
de plus j'étais agé de deux ans !!!
Je cherche juste des renseignements et non des critiques a mon encontre!

18/03/2011 16:02

Je vous remercie fra pour votre renseignement.Si tout le monde pouvait être comme vous.

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. TOUCHE

Droit civil & familial

0 avis

Me. CUISINIER

Droit civil & familial

4 avis

Image Banderole Devenez bénévole sur Légavox

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.