Parent empêchant enfant majeur de quitter le foyer familial

Publié le 15/02/2016 Vu 725 fois 1 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

14/02/2016 22:11

Bonjour ou bonsoir à tous.

Depuis quelques temps, je suis dans une impasse, j'ai posé diverses questions à la plupart de mes connaissances et de mes proches, et même si leur avis se rejoignent à peu près tous, j'aimerais encore quelques avis externes.

Pour ce qui est de la situation :

Je suis en couple avec une jeune fille de 18 ans qui aura 19 ans d'ici Février.
Je suis allé vivre chez elle et sa famille (composée d'uniquement son petit frère de 5 ans et sa mère) pendant environs un mois et demi. Tout s'est bien passé au début, autant avec la famille qu'avec ma copine.
J'étais censé chercher du travail, chose que j'ai faite, bien que je n'en ait pas trouvé, et par conséquent, cela a provoqué plutôt pas mal d'accrochages avec la mère de ma copine, qui m'a considéré comme quelqu'un de feignant, ne faisant aucun effort etc (la vérité étant, je n'ai tout simplement trouvé aucun travail là bas, ma copine habitant dans un petit village).
Au final, j'ai été contraint par la mère de ma copine de rentrer chez moi, chose que j'ai faite. Jusque là tout va bien. Sa mère m'a autorisé à garder le contact avec sa fille et m'a demandé à ce que je trouve un travail chez moi, chose que j'ai fait également (je suis désormais en formation hôtelière)

Le soucis est donc là :
Au yeux de la mère de ma copine, je suis un homme qui n'a aucune conviction ni ambition, feignant et non-chalant, et je suis surtout issue d'une famille de pauvre (la différence de salaires entre ma famille et la sienne se creusant d'un nombre à quatre chiffres).
Sa mère nous as promis de pouvoir nous voir de nouveau si je trouve un travail, et si ma copine termine ses études à distance.
Le problème, et nous pensons que la mère de ma copine le savais pertinemment : Si je me trouve un travail, je ne peux tout simplement pas faire le chemin pour retourner voir ma copine étant donné que j'aurais trop peu de temps vis à vis de mon travail.
De son côté, ma copine ne peux même pas venir me voir, la première condition étant déjà que je lui paye moi même le billet de train, et de plus, sa mère insiste pour que ma copine reste à la maison pour pouvoir s'occuper de son petit frère, étant donné que la mère a des horaires beaucoup trop chaotiques (3H du mat jusqu'à midi, ou alors de 13H jusqu'à 21h).

Nous pensons que la mère de ma copine souhaite tout simplement que nous nous séparions, et nous as promis des choses pour profiter de notre ignorance et ainsi nous pousser à nous séparer par ennuie et lassitude de ne plus pouvoir se voir.

J'en ait parlé à beaucoup de monde autour de moi. La discussion avec la mère de ma copine est impossible, elle s'obstine à penser que je rendrais sa fille malheureuse à cause de ma situation financière et ne veux absolument rien écouter, même après une discussion de plus de 3h entre elle et sa fille.
La plupart des gens à qui j'en ait parlé m'ont conseillé de dire à ma copine de fuguer chez elle, chose que je ne peux évidemment pas exiger de ma copine.

Au début, lorsque j'ai été contraint à partir, ma copine désirais en effet fuguer pour venir avec moi. La raison principale étant également qu'à la maison, elle doit s'occuper de quasiment toutes les tâches ménagères, qu'elle n'a pas le droit de sortir (étant donné qu'elle doit s'occuper de son frère) (je parle de ma copine bien sûr). De son côté, la mère de ma copine profite plutôt beaucoup de la situation. Elle peux voir son compagnon chaque week-end et sortir avec lui au restaurant ou au cinéma, tandis que ma copine n'a plus vu un cinéma depuis la naissance de son frère, étant obligée de s'occuper de lui.

La raison pour laquelle je suis venu sur ce forum et non pas un autre est principalement parce que la mère de ma copine l'a menacé de porter plainte contre moi pour enlèvement de mineur. Chose qu'elle ne peux pas faire étant donné que ma copine est majeure.
Je me suis beaucoup renseigné sur différents sites et ici également, et je sais que ma copine pourrait en effet bel et bien fuguer, mais ce n'est pas non plus une solution viable de mon point de vue, si jamais les choses ne fonctionnent pas entre ma copine et moi, elle ne pourra pas retourner chez sa mère dans de bonnes conditions, chose que je comprend parfaitement bien.
Et de même, ça reste assez méchant envers sa mère qui va devoir se débrouiller seule avec des horaires chaotiques et un enfant de 5 ans à charge tout en sachant que sa propre fille est en vadrouille.
Chose importante, quand nous avons décidé de partir ma copine et moi, nous avons fait des calculs pour payer une nounou à sa mère, lui permettant ainsi de s'occuper de l'enfant lorsque ma copine n'est pas présente, chose qu'elle a tout de même refusé.

Par conséquent, nous sommes dans une impasse parfaite. Ma copine est "presque" maltraitée, incapable de sortir de chez elle, de profiter de sa jeunesse (hier soir, un Laser Game était organisé dans son propre village, à même pas 10 minutes de chemin à pieds. Et pourtant sa mère a refusé qu'elle s'y rende). De son côté, la mère de ma copine profite un peu de sa situation, et de mon côté je ne sais pas vraiment quoi conseiller à ma copine, dans l'incapacité de faire les déplacements, sans compter que ma copine n'est pas en droit à cause de sa mère de venir me voir tant qu'elle n'a pas fini ses études, bien que nous sachons parfaitement que même une fois cette condition remplie, elle refusera tout de même car sa fille devra s'occuper du petit garçon de 5 ans.

Je ne sais pas vraiment quelle solution je pourrais trouver à cette impasse. Je ne voudrais pas non plus en arriver à porter plainte contre la mère de ma copine car je suis tout de même quelqu'un d'empathique et peux parfaitement comprendre que sa mère vit des moments difficiles (surtout avec son compagnon en ce moment qui aggrave encore plus les choses). Mais de l'autre côté, même si ce n'est pas pour l'amour entre ma copine et moi, il reste le fait qu'elle vis dans un contexte familial oppressant et stressant, ayant déjà raté plusieurs années d'études (n'ayant pas obtenu son bac) pour ces mêmes raisons.

Je ne sais pas quelle solution s'offre à moi. Fuguer n'est pas la meilleure solution mais elle s'avère être la plus abordable dans l'immédiat, le discours avec la mère de ma copine étant impossible.
J'ai également pensé qu'il y aurait peut être possibilité d'utiliser un entremetteur, quelque chose de ce genre pour raisonner sa mère, mais je ne sais pas comment m'y prendre.

A noter également que je peux parfaitement comprendre que l'on me réponde "Il faut obéir à sa mère, si elle ne veux pas que vous soyez ensemble, séparez vous", mais je pense que nous sommes en droit de nous aimer elle et moi malgré tout, et je me suis également renseigné sur beaucoup d'aspects, tel que le fait que les parents doivent laisser le choix à leur enfant d'aimer qui ils veulent quitte à faire des erreurs (je possède le lien vers un article à ce sujet très intéressant, je pourrais vous l'envoyer si il vous intéresse), et je me suis également renseigné dans l'autre sens, à savoir que l'autorité parentale de sa mère n'est plus obligatoire étant donné que ma copine est devenu majeure.

A noter également que ma copine possède le statut d'étudiante et qu'elle pourrait donc largement profiter de ce statut pour trouver une situation très confortable tout en lui permettant de se rapprocher de moi et donc de pouvoir venir me voir, chose que sa mère refuse tout de même.

Voilà, je m'en remet du coup complètement à vous, n'ayant aucune solution viable de mon point de vue. Si vous avez des questions, n'hésitez pas à les poser, j'essaierai d'y répondre du mieux possible.

Superviseur

15/02/2016 08:02

Bonjour,
Un vrai roman...
La seule chose que l'on peut vous dire, c'est que vous êtes tous les deux majeurs. Si vous voulez vraiment vous mettre ensemble, personne ne peut s'y opposer. On ne parle pas de fugue dans ce cas, votre amie est libre de partir de chez sa mère pour faire sa vie ! En revanche, il faut aussi pouvoir assumer financièrement une telle décision.

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. TOUCHE

Droit civil & familial

0 avis

Me. CUISINIER

Droit civil & familial

4 avis

Image Banderole Devenez bénévole sur Légavox

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.