DISSIMULATION DE SOMMES VERSEES PAR LES PARENTS A UN ENFANT

Publié le 21/06/2022 Vu 807 fois 1 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

21/06/2022 18:56

Lorsque dans une famille comprenant 5 enfants (2 d'un premier lit et 3 du second) les parents donnent de l'argent (espèces, chèques ou virements)et biens mobiliers (bijoux, véhicules) à certains enfants et pas aux autres, et que les sommes en causes rendent l'acif successoral proche de 0 peut on parler de recel successoral de la part de ceux qui ont bénéficié des largesses des parents sans que les autres en soient informés ?

Au moment de faire valoir l'obligation alimentaire pour les parents placés en EHPAD, quelle attitude adopter ?

Peut on légalement contraindre ceux des enfants qui ont bénéficié de sommes pouvant atteindre plusieurs dizaines de milliers d'euros à rembourser les sommes encaissées ?

21/06/2022 20:17

bonjour,

les donations en avancement de part sont réintégrées dans la succession du donateur.

vous devez donc attendre le décès des donateurs, pour faire réintégrer ces donations.

le montant de l'obligation alimentaire est prévue par l'article 208 du C.C. ci-dessous:

Les aliments ne sont accordés que dans la proportion du besoin de celui qui les réclame, et de la fortune de celui qui les doit.

Le juge peut, même d'office, et selon les circonstances de l'espèce, assortir la pension alimentaire d'une clause de variation permise par les lois en vigueur.

vous n'avez pas le pouvoir de contraindre les donataires, seul un juge a ce pouvoir.

salutations

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.

Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. Ranchère

Droit civil & familial

0 avis

Me. TOUCHE

Droit civil & familial

0 avis