heritage en Algérie par un fils adopté

Publié le 07/08/2019 Vu 981 fois 1 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

robot représentant Juribot

Une question juridique ?

Posez votre question juridique gratuitement à notre chatbot juridique sur Juribot.fr

07/08/2019 15:50

Bonjour, mon frère, fils de mon père algérien, a été adopté par ma mère française il y a quelques années pour lui permettre de venir en France et de s'y installer lorsqu'il avait environ 30 ans en 2000, sa propre mère étant décédée. La loi française exigeait que je donne mon accord pour cette adoption. Ce que j'ai fais en toute confiance et de bon coeur.

Aujourd'hui, mon frère et son épouse algérienne mariés en 2011 en Algérie (vivant et travaillant en France tous les deux depuis la même date) prétendent qu'ils ont plus de droits que moi sur les biens en Algérie de mes parents (français et retraités tous les deux, qui vivent en partie en France et en partie en Algérie).

Ma mère, très choquée que nous en arrivions à ces sordides discussions, refuse de prendre parti. Mon père, qui n'a vécu que peu d'années en Algérie adopte désormais les "idées et méthodes de là-bas" et, sous les dires de son fils et de sa belle-fille, prétend maintenant que c'est mon mari qui doit se charger de mes enfants et de moi-même, que mes enfants n'ont aucun droit sur l'héritage de ma mère. Et que mon frère doit, lui se charger de son épouse et de ses enfants, donc comme il aura plus de charges, normal qu'il hérite selon la "coutume" de là-bas. Alors qu'ils vivent en France, travaillent tous deux dans l'administration française, ont désormais 2 enfants.

Moi aussi très choquée de ce changement de mentalité de mon père et de mon frère, j'ai besoin de connaître quelles doivent être mes démarches pour faire reconnaître mes droits.

Merci de votre réponse.

Modérateur

07/08/2019 18:15

bonjour,

nous sommes un site de conseils juridiques de droit français donc non compétent pour répondre à votre question concernant le droit algérien de la famille.

consultez un juriste connaissant le droit algérien.

est-ce que cette adoption a été transcrite sur l'état civil algérien car en principe le droit musulman interdit l'adoption ?

salutations

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.

Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. HADDAD

Droit civil & familial

2666 avis

209 € Consulter
Me. BEM

Droit civil & familial

1434 avis

249 € Consulter