OUVERTURE DE COFFRE APRES DECES DU CONJOINT

Publié le 09/09/2015 Vu 3441 fois 3 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

robot représentant Juribot

Une question juridique ?

Posez votre question juridique gratuitement à notre chatbot juridique sur Juribot.fr

07/09/2015 15:09

Bonjour,
Le couple est âgé, marié à l’époque de la communauté universelle. Monsieur a un coffre dont lui seul et une de ses filles (elles sont 2) détiennent la clef (elle a procuration). Dans ce coffre, des liquidités, bijoux, bons au porteur,… Si Madame décède que se passe t’il ? Le coffre est au nom du mari et aucune ouverture n’est donc nécessaire ? ou même si le coffre est au nom de monsieur, du fait de la communauté universelle (tous les biens appartiennent à la communauté du mariage ?) il doit être ouvert pour traiter la succession de la défunte partant du principe qu’une partie du contenu du coffre lui appartenait ?

Merci

Modérateur

07/09/2015 16:07

bonjour,
il faudrait connaître ce qu'indique leur contrat de mariage de communauté universelle.
en règle générale, sous ce régime il n'existe qu'un seul patrimoine et il n'y a pas d'ouverture de succession au décès du premier époux.
donc à mon avis, la question se posera au décès du second époux.
l'article 754 du code civil donne une présomption de propriété pour les biens placés dans un coffre fort.
salutations

09/09/2015 19:33

Il n'existe qu'un seul patrimoine ? Celui de la communauté créée par le dit mariage ? Ce qui est à l'un devient la propriété de l'autre ? Donc si l'accès au coffre est du vivant des 2 époux autorisé qu'au titulaire; son contenu fait partie du patrimoine commun malgré tout ? Je ne doute pas de vos propos mais j'avoue être malgré tout surpris ! Pourquoi le contenu d'un coffre n'entrerait pas dans la succession en cas de décès de l'un des 2 époux ? Les biens immobiliers y entrent bien eux !?
Merci

Modérateur

09/09/2015 20:17

le principe de la communauté universelle par rapport au régime légal, c'est que la succession s'ouvre qu'au décès du second conjoint.
je vous laisse consulter ce lien:
http://droit-finances.commentcamarche.net/contents/1028-communaute-universelle-regime-matrimonial
salutations

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.

Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. HADDAD

Droit civil & familial

2666 avis

209 € Consulter
Me. BEM

Droit civil & familial

1434 avis

249 € Consulter