Peut on réclamer les sommes laissées en usufruit suite à un décès

Publié le 10/03/2011 Vu 2704 fois 4 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

10/03/2011 14:47

Bonjour,

mes parents étaient mariés sous le régime de la donation au dernier vivant et nous avons hérité, mon frère et moi, suite au décès de ma mère, il y a 12 ans de notre part mais avons laissé l'usufruit de l'ensemble à notre père.
L'usufruit portait sur une maison et une somme d'argent sur un compte courant.

Mon père est décédé il y a un an mais entre temps, il s'était remarié sous le régime de la séparation de biens et avec une donation au dernier vivant avec sa nouvelle épouse.
Nous sommes passés devant notaire hier et avons fait les actes de succession avec mon frère, ma belle-mère et moi-même.
Hors dans la succession, ne rentre plus que la maison mais pas la somme d'argent du moment du décès de ma mère, le notaire disant que les comptes étaient vides au moment du décès.
Hors mon père avait établi deux assurances vie sur le nom de ma belle mère et un plan épargne logement, financés sur ses actifs.
Peut-on exiger que ma belle-mère nous rembourse les sommes dont mon père en avait uniquement l'usufruit ?
Merci pour votre réponse future... car notre notaire pense que non mais n'est pas sûr !

10/03/2011 15:04

Les sommes que votre père avait en usufruit, sont devenues des créances sur sa succession.
La seconde épouse est-elle héritière (si oui, elle hérite aussi des dettes) ?
Le PEL entre dans la succession.
Si les primes de l'assurance-vie sont disproportionnées vis à vis des moyens de votre père, alors elles peuvent être réintégrées dans la succession en tant que donation à son épouse.

10/03/2011 15:13

Merci beaucoup pour cette réponse rapide.
La seconde épouse n'hérite de rien sauf du rachat de son usufruit (70 % des 50 % dont mon père possédait suite au décès de notre mère).
Il y avait une somme de 20 000 € sur le compte courant il y a 12 ans et ma belle-mère hérite d'une somme estimée à 50 000 sous forme d'assurance vie. Le pel est à son nom et a été financé par le compte joint courant.
Les assurances vie n'entrent pas dans la succession d'après notre notaire.... en fait, elles proviennent d'une donation de mon arrière-grand mère à ses enfants (dont mon père).

10/03/2011 15:29

Rachat de quel usufruit ?
Si elle reçoit un usufruit sur les biens de votre père, alors elle est héritière.

10/03/2011 15:54

Je m'exprime peut être mal alors... comme elle était en séparation de biens, elle ne perçoit rien mais mon père lui a fait une donation en usufruit de sa part de sa maison. C'est à dire qu'elle a eu pleine jouissance pendant un an des locaux mais maintenant, elle n'a l'usufruit que de 50 % étant donné que nous avions hérité de 50 % lors du décès de ma mère.
Nous avons décidé, nous trois, de vendre la maison et de dédommager ma belle-mère, comme le demande la loi, de sa perte d'usufruit. Etant donné qu'elle a moins de 40 ans, elle dispose donc de 70 % de 50 % (la part de la maison dont elle a l'usufruit), c'est à dire 35 % de la valeur de la vente de la totalité de la maison. Les 65 % restants étant partagés entre mon frère et moi.

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. TOUCHE

Droit civil & familial

0 avis

Me. CUISINIER

Droit civil & familial

4 avis

Image Banderole Devenez bénévole sur Légavox

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.