reconnaissance parteniter adn

Publié le 06/01/2011 Vu 1659 fois 13 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

06/01/2011 02:37

bonsoir
j ai vecu 2 ans en concubinage je me suis separer quand j etais enceinte de 3mois du faite que mon ex prenais de la cocaine .

j ai fais ma grossesse seul et deux mois apres mon accouchement le pere est revenue dans ma vie nous nous somme mis en concubinage 4 mois apres. Notre enfant avais 6 mois.Il a reconnue l enfant et il porte son nom .

je suis rester avec lui pendant 1 ans edemi et rebelotte probleme de cocaine et violence.
j ai fait une plainte de violence et je sss partie de domicile conjugal avec notre fille.
A ce jour le pere a fait une demande a la jaf pour avoir la garde et suprise quelque semaines plus tard son avocat a envoyer une decision disant qu il ne voulait plus avoir l enfant que soit disant ce n etait pas lui le pere (je pense qu il a du faire un test adn par inernet)

je voulais savoir si le faite qui a envoyer une lettre a la jaf ne voulant plus prendre en charge sa fille cela me donne la garde exclusive et qui na plus rien avoir avec notre enfant il abondone sa fille ???
il va me metre en jugement pour demander un test adn si ce test prouve que je ne suis pas la mere qu est ce que je risque juridiquement

mais en toute sincerité pour ma pere c lui le pere mais bon on avais une vie sexuel de libertinage d onc le rique est la !!!!!
j ai moi meme un doute
si c pas lui le pere que peut til faire a mon egard vis a vis de la lustice???? aider moi

Modérateur

06/01/2011 07:20

il va me metre en jugement pour demander un test adn si ce test prouve que je ne suis pas la mere qu est ce que je risque juridiquement

Parce que vous avez un doute là dessus ???????
__________________________
Toute société, pour se maintenir et vivre, a besoin absolument de respecter quelqu'un et quelque chose.
(Fiodor Dostoïevski)

06/01/2011 10:57

oui effectivement j ai un doute dans le sens ou notre vie sexuelle etait libertinage mais a ce jour sachant que sans test adn officiel il a envoyer au juge de jaf un courier disant qu il ne voulait plus assurer sa parternité cela fait qu il perd ses droit non??? il renie lui meme sa fille vu quelle porte son nom??? sinon pour mon doute si le test prouve que c pas lui le pere qu est ce que je risque juridiquement par raport a ma situation que je vous est dit

06/01/2011 11:49

Bonjour,
Dans votre question, vous doutez si ce test prouve que je ne suis pas la mere qu est ce que je risque juridiquement .
Comment ne pas être sûre d'être la Mère ?
Pour votre sécurité et celle de vos enfants nés ou à venir, il serait prudent d'utiliser des préservatifs !
Cdlt

06/01/2011 13:08

La notion de garde n'existe pas.
Si l'enfant réside chez vous, vous avez déjà la résidence exclusive de l'enfant.
S'il a reconnu l'enfant avant ses un an, il a, avec vous, l'autorité parentale conjointe (vous devez donc avoir son accord pour certaines décisions)
Il vous doit une pension alimentaire.

Donc vous faites une requête au JAF pour établir une pension alimentaire (la CAF l'exigera pour certaines prestations) et conformément aux voeux du père, la suppression de son autorité parentale.

Quant au test ADN pour savoir si vous êtes la mère, soit vous avez bu, soit vous avez volé l'enfant ?

06/01/2011 15:04

non désolé je voulais dire le péré ...lol
pour la jaf la demande avez ete faite on devez passez le 26 janvier mais le pere vient de envoyer un courier au juge de la jaf disant qui annule l assigntion car il dit que c pas lui le pere ....il a du faire un test adn sachant que ce test n est pas valide au yeux de la loi francoise et que celui ci ne veut plus assumer son role de pere que doije faire suite a son courier de la jaf et le faite qu il est fait un test adn sans mon accord ma fille a la marque sur sa jambe on vois bien il lui a fait une picure ou pris de petite chaire je sais pas

Modérateur

06/01/2011 15:24

NON !!! Pour faire un test ADN, on vous envoie une enveloppe avec comme un grand coton tige et vous devez frottez l'interieur de la bouche avec, le mettre dans une protection et l'envoyer au laboratoire. C'est juste un prelevement de salive, en aucun cas on prend un "morceau" de quelqu'un.

Demandez lui franchement comme il peut etre si sur de ne pas etre le père de votre enfant, parce que ce n'est pas parce qu'il le dit que le JAF le croira. Il ne sera pas dispensé de la pension alimentaire uniquement parce qu'il pretend ne pas etre le père.
__________________________
Toute société, pour se maintenir et vivre, a besoin absolument de respecter quelqu'un et quelque chose.
(Fiodor Dostoïevski)

06/01/2011 15:32

il va pas me dire qu il a fait un test cela est sur vu que c interdit par la loi mais le faite qu il est demander par ecrit de ne plus vouloir a faire avec sa fille devans un juge cela donne quelle poid pour moi.
je pense qu il va demander en justice un texte si cela est le cas et que le resultat di qu il est pas le pere qu est ce que je risque juridiquement

Modérateur

06/01/2011 18:01

Vous ne risquez rien du tout. Personne ne lui a mis une arme sur la tempe pour qu'il aille reconnaitre votre enfant. Il l'a reconnu en connaissance de cause et il avait surement autant de doutes que vous sur sa paternite.

Il y a plein d'hommes qui reconnaissent des enfants qui ne sont pas d'eux tout en le sachant. Le seul petit souci qui pourrait apparaitre, c'est que le père biologique veuille reconnaitre son enfant, et là, vu que vous ne savez meme pas qui c'est...

En tout cas, si vous voulez vivre longtemps, protegez vous lors des relations sexuelles que vous avez
__________________________
Toute société, pour se maintenir et vivre, a besoin absolument de respecter quelqu'un et quelque chose.
(Fiodor Dostoïevski)

06/01/2011 18:24

donc pour l instant vu qu il ne veut plus aller devant la jaf et subvenir au besoin de l enfant est ce que je pe l assigner moi meme devant la jaf pour une pension alimentaire vu quelle porte son non .

pour le futur il va faire une demande test de paternité si le test dit que c pas lui le pere est ce que je serai obliger de rembourser les pensions

Modérateur

06/01/2011 18:41

Oui, vous pouvez faire une requete aupres du JAF de votre domicile pour demander une pension alimentaire pour l'enfant. Jusqu'à preuve du contraire, il en est le père.
__________________________
Toute société, pour se maintenir et vivre, a besoin absolument de respecter quelqu'un et quelque chose.
(Fiodor Dostoïevski)

06/01/2011 19:45

pour le futur il va faire une demande test de paternité si le test dit que c pas lui le pere est ce que je serai obliger de rembourser les pensions

Modérateur

06/01/2011 23:43

Desolee, mais ça, je ne le sais pas
__________________________
Toute société, pour se maintenir et vivre, a besoin absolument de respecter quelqu'un et quelque chose.
(Fiodor Dostoïevski)

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. TOUCHE

Droit civil & familial

0 avis

Me. CUISINIER

Droit civil & familial

4 avis

Image Banderole Devenez bénévole sur Légavox

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.