Partage usufruitier atteint d'Alzheimer

Publié le 15/12/2010 Vu 4476 fois 1 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

15/12/2010 18:59

Bonjour,
Mon père est usufruitier de sa maison et de son mobilier suite au décès à ma mère il y a 3 ans; depuis 4 mois mon père a été diagnostiqué atteint d'une démence à corps de Levy (variante d'Alzheimer) et depuis le 02/11/10 il est entré définitivement dans un établissement spécialisé Alzheimer.C'est moi qui a été désigné par mon frère et mes sœurs afin de m'occuper de ses papiers et factures(mon père m'avait demandé de m'occupait de ses papiers et m'avait déjà signé une procuration bancaire et des procurations pour ses divers organismes de pension): vu que mon père ne reviendra plus dans sa maison, on envisage de la vendre; en attendant que cela se fasse, peux-t-on se partager le mobilier sachant qu'il y a une entente entre nous? D'après l'étude notariale où la succession a été ouverte au décès à ma mère, c'est oui. pouvez-vous confirmer?
Mon père n'est actuellement sous aucune protection, mais en septembre, alors que mon père était hospitalisé, il a été convoqué au TI par la juge des tutelles: moi-même et ma sœur aînée avons été au RDV: la juge a conclue à un jugement de non lieux sur le fait que dans le dossier de mise en protection déposé par le CLIC les enfants n'avaient jamais été contactés et mentionnés; durant cet entretient la juge des tutelles m'a dit que si nous les enfants nous voulions vendre la maison de notre père, il suffisait de lui écrire afin de lui demander un mandat spécial en vue de conclure une vente, accompagné d'un certificat médical délivré par le médecin traitant de mon père ou un expert médical décrivant l'état de santé de mon père.
Pouvez-vous confirmez?
Merci

15/12/2010 20:14

Je vous conseille fortement de mettre sous tutelle votre père et de faire un inventaire de ses biens (y compris en usufruit). Vous avez besoin de l'accord du juge des tutelles pour vendre la maison et donc évaluer le montant de la conversion en capital de l'usufruit.

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. TOUCHE

Droit civil & familial

0 avis

Me. CUISINIER

Droit civil & familial

4 avis

Image Banderole Devenez bénévole sur Légavox

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.