succession avec usufruit

Publié le 26/12/2022 Vu 959 fois 2 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

robot représentant Juribot

Une question juridique ?

Posez votre question juridique gratuitement à notre chatbot juridique sur Juribot.fr

25/12/2022 09:51

Bonjour,
Je suis divorcé avec un enfant. Par la suite, j'ai épousé ma femme actuelle avec contrat de séparation des biens, nous avons eu un enfant qui est malheureusement handicapé.
Un terrain a été acheté par mon épouse, donc il lui appartient. Dessus, nous avons construit notre maison et avons fait un emprunt dont nous étions tous les deux co-emprunteurs. Je ne veux pas que mon premier enfant ait accès à cette maison lors de mon décès, cela pour des raisons familiales. Si mon épouse décède, notre fils sera automatiquement l'héritier de sa mère et moi l'usufruitier, je pense. A mon décès que se passe t'il ? Son demi frère aura t'il accès à une part de l'héritage concernant cette maison ?
Si oui, comment l'éviter pour ne pas être obligé de vendre la maison pour lui payer sa part ?.
Merci de vos réponses.

Superviseur

25/12/2022 10:08

Bonjour


Si mon épouse décède, notre fils sera automatiquement l'héritier de sa mère et moi l'usufruitier, je pense.

Pas dans le cadre des familles recomposées. Vous recevez d'office 25% en pleine propriété.

Pour que vous n'ayez que l'usufruit, ne donnant aucun droit à votre enfant, madame doit simplement établir un testament le précisant.
__________________________
Liens pour contacter gratuitement...
un avocat .../... un conciliateur .../...Le défenseur des droits

Modérateur

25/12/2022 11:31

bonjour,

les enfants sont des héritiers réservataires de leurs parents, votre enfant né de votre premier mariage sera votre héritier réservataire avec l'enfant issu de votre second mariage.

en principe, la maison contruite sur un terrain appartenant à votre épouse, appartient à votre épouse.

si vous voulez que votre enfant n'hérite pas de vous, la seule solution, c'est que votre patrimoine soit égal à zéro ou d'aller vous installer dans un pays ne connaissant pas le principe de la réserve héréditaire comme a tenté de le faire, sans succès, la veuve d'un chanteur célèbre.

salutations

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.

Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. Ranchère

Droit civil & familial

0 avis

Me. TOUCHE

Droit civil & familial

0 avis