Successions héritages

Publié le 24/11/2021 Vu 517 fois 7 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

22/11/2021 22:05

Bonjour,

Mon pere vient de décéder, ma mère est toujours en vie, ils étaient encore mariés et habitaient une maison finie de payée. Nous sommes 3 enfants majeurs. On nous a dit qu'il fallait faire appel à un notaire pour estimer les biens immobilier et bancaires de mes parents en compte joint, pour qu ensuite ils soient divisés en 4 pour l'héritage mais que nous, ses 3 enfants, payeront des impôts sur cette somme et l'Etat en prendrait une partie.

Qu'en est-il réellement ?

D'avance merci de votre reponse. Dernière modification : 23/11/2021 - par Tisuisse Superviseur

Superviseur

23/11/2021 07:38

Bonjour,

Dans la mesure où la succession comporte un bien immobilier, vous devez faire appel à un notaire qui va s'occuper de cette succession, le notaire est donc obligatoire. Votre notaire vous ex^miquera ce qu'il va faire, ce à quoi vous aurez droit, etc.

23/11/2021 07:46

D accord merci de votre retour.
Mais donc nous pouvons refuser l héritage pour tout laisser à notre maman?

Superviseur

23/11/2021 07:57

Votre maman aura 2 choix :

- prendre 25 % de la part de votre père en sus de sa propre part (ses 50 % de sa part + 25 % des 50 % de votre père = 62,5 % du total de la part de votre père + celle de votre mère) et vous laisser le restant,

- prendre la totalité de la part de votre père en usufruit, les enfants étant nu-propriétaires de cette totalité. Au décès de votre maman, le notaire fera le partage.

23/11/2021 07:59

Merci beaucoup pour tous ces renseignements !
Bonne journee

23/11/2021 08:09

Bonjour

Attendez de voir ce que vous dira votre notaire.

Votre mère a droit au moins à la totalité en usufruit des biens de votre père + le quasi-usufruit, c'est-à-dire les liquidités (comptes courants, dépargne, etc. de votre père). N'ayez donc pas de crainte pour elle.

Et puis ces biens lui appartiennent peut-être déjà en partie s'ils ont été acquis en indivision avec votre père.

Bref, écoutez les conseils de votre notaire.

23/11/2021 08:17

Merci de votre réponse.
En plus de vivre un décès on doit s inquiéter de tout ça...
Mes parents n étaient pas riches mais ont travaillés toute leur vie et mit de côté et là se dire que l état prendra une partie à ma maman ça nous enchante moyennement...

23/11/2021 08:43

Votre mère n'aura pas à payer de droits de succession, elle est la conjointe survivante.




mais que nous, ses 3 enfants, payeront des impôts sur cette somme et l'Etat en prendrait une partie.


....


se dire que l état prendra une partie à ma maman ça nous enchante moyennement...




Vous ne paierez peut-être pas de droits de succession ou pas beaucoup, cela dépend du montant de la succession et en tenant compte de l'abattement de 100 000 euros auquel les enfants héritiers ont droit https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F14198

Si vous renoncez à la succession, vous paierez plus tard et sans doute beaucoup plus. L'état sera gagnant...

Si vous voulez protéger votre mère, pensez à d'autres solutions.

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. Ranchère

Droit civil & familial

0 avis

Me. TOUCHE

Droit civil & familial

0 avis