Déchoir le père de l'autorité parentale

Publié le 26/02/2011 Vu 3578 fois 6 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

26/02/2011 17:21

Bonjour,
J'ai 19 ans et depuis 2004 ma mère s'est remariée avec un homme extraordinaire, qui depuis m'assume financièrement et me considère comme sa propre fille. En effet ma mère a été officiellement divorcée de mon père en 2002, et j'ai découvert quelqu'un qui n'était pas mon père; qui a cherché à détruire ma mère par tous les moyens et puis moi par la suite. Nos relations ont été catastrophiques par la suite, et en 2006 tout a explosé, je n'ai ni nouvelles, ni numéro, ni adresse. Je sais où il vit grace à un réseau social professionnel... J'ai subi son tempérament pendant des années pour finalement me faire insulter et abandonnée. Tant sur le plan moral que financier. Il s'est toujours réfugié à l'étranger et a donc profité de cela pour payer les pensions avec une forte irrégularité vu qu'il n'y a pas de recours. Dès 2006 tout paiement a cessé, et pourtant la pension n'a jamais été remodifiée depuis le divorce et il doit la payer jusqu'à la fin de mes études.
Cela fait longtemps que je n'y compte plus mais considérant l'enfer qu'il m'a fait vivre et la façon dont il m'a laissée tomber, je souhaite lui ôter ses droits. Bien sûr je suis majeure et il n'a plus autorité. Sauf que s'il est endetté, c'est bien à moi de régler la note? C'est hors de question. Ma mère et mon beau-père sont actuellement en train d'acheter un appartement ensemble, et le courtier a réclamé à ma mère le jugement du divorce, parce que si ma mère meurt et me lègue un héritage, mon père a un droit dessus. J'entend bien que ceci n'arrive jamais, et je souhaite que mon beau-père soit reconnu pour ce qu'il fait vraiment; je veux qu'il m'adopte . La démarche est-elle possible, que faut-il faire, qui contacter, est-ce coûteux, qui aller voir ? Je vous remercie de votre aide par avance, j'en ai vraiment besoin, ce n'est pas qu'une question de droit, c'est mon bonheur qui est aussi en jeu, je veux me protéger. Merci ...

26/02/2011 17:36

Il aurait fallu que votre mère dépose une plainte pour abandon de famille.

Si vous vivez chez votre mère, il faut qu'elle contacte un huissier avec le jugement où est indiqué le montant de la pension alimentaire
afin que la PA lui soit versée régulièrement. Les frais d'huissier ne seront pas à sa charge.
Mais votre ère n'a jamais contacté un huissier pour récupérer la PA ?

Si vous n'habitez plus chez votre mère, et que vous poursuivez des études, vous faites une requête en courrier recommandé AR auprès du Juge aux Affaires Familiales auprès du Tribunal de Grande Instance.

Vous lui expliquez la situation pour la pension alimentaire.
__________________________
"Le bonheur est un mot abstrait, composé de quelques idées
de plaisir..."

Voltaire

26/02/2011 17:43

Sauf que s'il est endetté, c'est bien à moi de régler la note? non

le courtier a réclamé à ma mère le jugement du divorce, parce que si ma mère meurt et me lègue un héritage, mon père a un droit dessus.il suffit que vous fassiez un testament pour déshériter votre père. De votre vivant, il n'a AUCUN droit sur vos biens, et à votre décès éventuel avant lui, si vous n'avez pas encore d'enfant, un testament le privera de tous ses droits d'héritage. Par contre, si vous avez des enfants et qu'une tutelle est ouverte, il sera appelé pour faire partie du conseil de famille désignant le tuteur et le surveillant.

je veux qu'il m'adoptePossible, mais ça ne sera qu'une adoption simple qui n'enlèvera aucune des obligations que vous avez envers votre père. C'est lui que ça protègera (l'obligation alimentaire qu'il a envers vous, ne sera plus que subsidiaire, uniquement si votre père adoptif n'a pas les moyens de payer).

Comme le dit, Laure11, c'était à votre mère d'agir durant votre minorité s'il ne payait pas la pension alimentaire, pour le faire condamner en abandon de famille afin, que le jour où il risque de réclamer une pension alimentaire, vous puissiez prouver que lui, ne payait pas la sienne pour vous.

Par contre, il est totalement impossible de déchoir votre père de l'autorité parentale, car vous êtes majeure et cette autorité parentale n'existe pas.

26/02/2011 17:46

Je ne veux pas de son argent, je veux qu'il soit déchu de son autorité. Mon père ne réside pas en France, je ne sais même pas où il réside exactement, en Chine d'après ce que j'ai pu trouver sur Internet. Un huissier ne peut rien pour moi en dehors de l'Union Européenne et c'est bien pour ça que mon père est parti aussi loin.
Il est totalement absent depuis 2006 et j'ai fait abstraction dans ma demande de ce qui s'est passé avant cette date mais il m'a fait vivre des choses terribles .
Pour l'abandon de famille ce n'est pas exactement comme ça que ça s'est passé et puis surtout j'ai longtemps cru qu'il finirait par revenir, en vain ...

26/02/2011 17:50

Dès 2001 mon père est toujours parti à l'étranger et donc l'abandon de famille ou le recours pour la pension ne sert strictement à rien.
En revanche non justement, il a failli à SES devoirs, alors le jour où il est endetté ou quoique ce soit, je ne lui devrai rien, en tout cas je compte me battre pour ça, parce que là va falloir m'expliquer où est la justice ...

26/02/2011 18:15

En revanche non justement, il a failli à SES devoirs,

C'est pourquoi je disais qu'il aurait fallu que votre mère dépose une plainte pour abandon de famille.

De cette façon, même s'il n'avait plus de quoi survivre, vous n'auriez pas été obligée de lui verser une pension alimentaire.
__________________________
"Le bonheur est un mot abstrait, composé de quelques idées
de plaisir..."

Voltaire

26/02/2011 21:51

Je ne veux pas de son argent, je veux qu'il soit déchu de son autorité.
Vous lisez les réponses faites ????

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. Ranchère

Droit civil & familial

0 avis

Me. TOUCHE

Droit civil & familial

0 avis