La nudité des parents : un attentat à la pudeur ?

Publié le 18/09/2012 Vu 1607 fois 1 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

18/09/2012 18:20

Bonjour,

Suite à ma question « La nudité des parents devant leurs enfants est-elle légale ? » du 17/09/2012, et à votre réponse du 18/09/2012, il me vient que je ne suis pas du tout d’accord avec vos arguments. La nudité suffit (grâce ses différences anatomiques dont personne ne peut de toute façon jamais les cacher vraiment : par exemple les hanches, les seins, etc. chez les femmes) pour représenter la sexualité… Et même elle suffit aussi pour l'exacerber ! Car c’est la nature, le corps, la silhouette (sexy chez les femmes) qui parle alors à celui ou celle voire aux mineurs de 18 ans qui regardent ! Pour les psychologues la pornographie n’est indécente que dans la mesure où elle fait du mal psychologiquement aux mineurs de 18 ans ! Ce qui compte a dit Freud ce n’est pas la réalité matérielle mais la réalité psychique ! N’a-t-il pas expliqué que les enfants ont des fantasmes sexuels à l’égard de leur parents même si ceux-ci ne les traumatisent pas sexuellement, qu’ils ne les supportent pas, qu’ils les refoulent, etc. et que cela se traduit à l’âge adulte par des névroses, des psychoses, des perversions, etc. ? Dire qu’il ne suffit pas d’être nu pour représenter la sexualité… est tout à fait contraire à ce j’ai compris de tous mes psys ! Et j’ajoute même : « Non seulement la nudité suffit pour représenter la sexualité mais elle suffit aussi pour l’exacerber ! » Rien ne protège-t-il actuellement les enfants juridiquement à ce sujet ? car comment constater voire évaluer les dommages qu’ils ont subis ? peuvent-ils ester en justice ? leur faut-il l’autorisation des parents pour cela ? D’avance je vous remercie pour votre réponse éventuelle.

Fou GUÉRI Dernière modification : 18/09/2012

Superviseur

18/09/2012 20:11

Je vous renvois à la définition légale de l'attentat à la pudeur et à la première condition, la volonté du coupable de porter une atteinte sexuelle sur la victime. Sans cette volonté, pas d'attentat à la pudeur. Donc un père qui traverse nu le couloir pour aller de la salle de bain à la chambre et est vu par un enfant ne commet pas d'attentat à la pudeur.

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.

Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. Ranchère

Droit civil & familial

0 avis

Me. TOUCHE

Droit civil & familial

0 avis