divulgation vie privée et harcèlement

Publié le 05/05/2012 Vu 3823 fois 4 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

05/05/2012 10:19

Bonjour,
En procédure de divorce, mon ex mari me reproche une relation avec un homme qu'il considère malsain. Pour étayer ses accusations et mettre en doute ma moralité (considérant que si je fréquente quelqu'un dit malsain je le suis pareillement et je représente un danger pour mes enfants) il a imprimé des copies d'écran facebook pour les transmettre à son avocat. Il a d'autre part adressé une lettre anonyme à cet ami en insérant les copies en question. Il me menace de "déballer" à tout mon entourage(amical professionnel) et à mes enfants cette relation. Ayant à faire à un caractère manipulateur et profondément destructeur, mes enfants sont victimes d'une instrumentalisation contre moi qui pourrait à terme révéler un syndrome d'aliénation parentale. Comment puis je me protéger et surtout protéger mes enfants ? j'ai pensé porter plainte pour atteinte à la vie privée en montrant aux policiers tous les sms de menaces et d'insultes. Il est très difficile de combattre la manipulation lorsque bien evidemment l'intelligence machiavélique du manipulateur se montre socialement quasi irréprochable. Je suis désespérée et en passe de sombrer sous les coups incessants. Merci de votre aide et de vos conseils

Modérateur

05/05/2012 12:15

bjr,
vous semblez oublier que tant que le divorce n'est pas prononcé, vous êtes toujours marié avec votre mari.
dans cette situation, il me semble difficile d'accuser votre mari d'atteinte à la vie privée qui pour l'instant le concerne encore (le devoir e fidélité existe toujours).
il se peut que votre mari agisse ainsi pour obtenir un divorce qui lui soit plus favorable.
je pense que vous devrez attendre le divorce pour exercer une quelconque action contre votre ex-mari.
cdt

05/05/2012 12:57

Merci de votre réponse..en d'autre termes même lorsque les mesures provisoires sont prononcées, que nous n'avons plus aucun lien intime, que nous vivons séparés, on pourrait se voir reprocher d'avoir une vie privée ? il est interdit d'avoir quelques relations que ce soit en dehors de son ex mari sous prétexte que le divorce n'est pas encore prononcé ? l'ex conjoint peut donc fouiller dans votre vie, vous demander des comptes vous harceler sur vos relations vous insulter sans que l'on puisse rien faire pour se protéger ?

Modérateur

05/05/2012 13:21

vous faites une erreur quand vous écrivez ex-conjoint et ex-mari, c'est toujours votre conjoint.
d'ailleurs s'il venait à décéder vous seriez héritière en tant que conjoint survivant.

05/05/2012 13:29

j'ai déjà hérité de ses dettes ça me suffit...mais vous semblez donc dire que aucun recours ne peut être fait dans mon cas ? je ne peux pas avoir de vie privée même si les juges ont accordés la résidence séparée ? monsieur peut faire ce qu'il veut et me demander tous les comptes possibles et imaginables ? j'ai du mal à concevoir cela puisque la séparation est prononcée

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. Ranchère

Droit civil & familial

0 avis

Me. TOUCHE

Droit civil & familial

0 avis